Il a fallu 2h18 de match à la N.4 belge avant de s'assurer à sa 4e participation consécutive à un Grand Chelem. Elle a joué ses trois premiers tournois majeurs l'an dernier, signant une victoire à Melbourne avant de perdre au 1er tour à l'US Open et à Roland Garros. Elle avait également dû passer par les qualifications australiennes en 2020 mais a été directement retenue dans le tableau majeur aux États-Unis et en France. Il y aura au moins quatre Belges dans le simple dames à Melbourne cette année. Elise Mertens (WTA 20), Alison Van Uytvanck (WTA 64) et Kirsten Flipkens (WTA 86) étaient qualifiées directement grâce à leur classement mondial. Deux autres de nos compatriotes peuvent les rejoindre, Ysaline Bonaventure (WTA 122) et Maria Zanevska (WTA 252) qui jouent toutes deux leur 3e tour des qualifications ce mercredi. L'Open d'Australie, premier tournoi du Grand Chelem 2021, a été décalé de trois semaines en raison de la crise sanitaire. Il se jouera du 8 au 21 février à Melbourne. (Belga)

Il a fallu 2h18 de match à la N.4 belge avant de s'assurer à sa 4e participation consécutive à un Grand Chelem. Elle a joué ses trois premiers tournois majeurs l'an dernier, signant une victoire à Melbourne avant de perdre au 1er tour à l'US Open et à Roland Garros. Elle avait également dû passer par les qualifications australiennes en 2020 mais a été directement retenue dans le tableau majeur aux États-Unis et en France. Il y aura au moins quatre Belges dans le simple dames à Melbourne cette année. Elise Mertens (WTA 20), Alison Van Uytvanck (WTA 64) et Kirsten Flipkens (WTA 86) étaient qualifiées directement grâce à leur classement mondial. Deux autres de nos compatriotes peuvent les rejoindre, Ysaline Bonaventure (WTA 122) et Maria Zanevska (WTA 252) qui jouent toutes deux leur 3e tour des qualifications ce mercredi. L'Open d'Australie, premier tournoi du Grand Chelem 2021, a été décalé de trois semaines en raison de la crise sanitaire. Il se jouera du 8 au 21 février à Melbourne. (Belga)