Greet Minnen profite en effet de la chute de 34 places d'Alison Van Uytvanck qui dégringole de la 55e à la 89e place mondiale. Kirsten Flipkens en profite aussi pour gagner deux places et figurer en 135e position dépassant dans le classement "belge" Ysaline Bonaventure en recul de cinq rangs et désormais 138e. Elles sont toujours six Belges dans le top 200 avec encore Maryna Zanevska qui reste 102e. Dans le haut de la hiérarchie, si le top 3 reste inchangé avec l'Australienne Ashleigh Barty devant la Biélorusse Aryna Sabalenka et la Tchèque Karolina Pliskova, la jeune Polonaise de 20 ans, Iga Swiatek se rapproche du podium avec un gain de deux places pour figurer à la 4e place mondiale. La Japonaise Naomi Osaka, en pause carrière, remonte malgré tout d'un rang pour être 7e. Finaliste à Ostrava dimanche, la Grecque Maria Sakkari, 25 ans, fait une bonne opération en intégrant le top 10 (10e, +2) pour la première fois de sa carrière. Son bourreau en finale, l'Estonienne Anett Kontaveit bondit de 7 places pour remonter au 23e rang, elle qui fut déjà 14e mondiale en avril 2019. Kirsten Flipkens, via les qualifications, a rejoint Elise Mertens et Kim Clijsters (qui n'est plus classée officiellement) dans le tableau final du tournoi WTA 500 de Chicago alors qu'Alison Van Uytvanck et Greet Minnen sont en lice cette semaine à l'Open d'Astana à Nur Sultan au Kazakhstan. (Belga)

Greet Minnen profite en effet de la chute de 34 places d'Alison Van Uytvanck qui dégringole de la 55e à la 89e place mondiale. Kirsten Flipkens en profite aussi pour gagner deux places et figurer en 135e position dépassant dans le classement "belge" Ysaline Bonaventure en recul de cinq rangs et désormais 138e. Elles sont toujours six Belges dans le top 200 avec encore Maryna Zanevska qui reste 102e. Dans le haut de la hiérarchie, si le top 3 reste inchangé avec l'Australienne Ashleigh Barty devant la Biélorusse Aryna Sabalenka et la Tchèque Karolina Pliskova, la jeune Polonaise de 20 ans, Iga Swiatek se rapproche du podium avec un gain de deux places pour figurer à la 4e place mondiale. La Japonaise Naomi Osaka, en pause carrière, remonte malgré tout d'un rang pour être 7e. Finaliste à Ostrava dimanche, la Grecque Maria Sakkari, 25 ans, fait une bonne opération en intégrant le top 10 (10e, +2) pour la première fois de sa carrière. Son bourreau en finale, l'Estonienne Anett Kontaveit bondit de 7 places pour remonter au 23e rang, elle qui fut déjà 14e mondiale en avril 2019. Kirsten Flipkens, via les qualifications, a rejoint Elise Mertens et Kim Clijsters (qui n'est plus classée officiellement) dans le tableau final du tournoi WTA 500 de Chicago alors qu'Alison Van Uytvanck et Greet Minnen sont en lice cette semaine à l'Open d'Astana à Nur Sultan au Kazakhstan. (Belga)