Des images prises par un photographe de l'AFP montrent Remco Evenepoel conscient et grimaçant, en contrebas du pont duquel il a chuté. Une vingtaine de minutes après sa chute, il a été évacué en ambulance, dans laquelle il a été porté sur un brancard. Il portait une minerve autour du cou. "Il a été pris en charge par les médecins et est actuellement conduit à l'hôpital", a confirmé l'équipe Deceuninck-QuickStep, toujours sur Twitter. Alessandro Tegner, le le porte-parole de l'équipe Deceuninck - Quick-Step, a indiqué à la RAI que Remco Evenepoel, conscient, a pu répondre à toutes les questions du médecin. Il souffrirait d'un traumatisme à la jambe droite. Remco Evenepoel faisait partie du groupe de tête du Tour de Lombardie, le deuxième Monument de la saison, dont il était un des grands favoris. Le prodige de Schepdael a jusqu'à présent remporté toutes les courses dont il a pris le départ cette année: le Tour de San Juan, le Tour d'Algarve, le Tour de Burgos et le Tour de Pologne. (Belga)

Des images prises par un photographe de l'AFP montrent Remco Evenepoel conscient et grimaçant, en contrebas du pont duquel il a chuté. Une vingtaine de minutes après sa chute, il a été évacué en ambulance, dans laquelle il a été porté sur un brancard. Il portait une minerve autour du cou. "Il a été pris en charge par les médecins et est actuellement conduit à l'hôpital", a confirmé l'équipe Deceuninck-QuickStep, toujours sur Twitter. Alessandro Tegner, le le porte-parole de l'équipe Deceuninck - Quick-Step, a indiqué à la RAI que Remco Evenepoel, conscient, a pu répondre à toutes les questions du médecin. Il souffrirait d'un traumatisme à la jambe droite. Remco Evenepoel faisait partie du groupe de tête du Tour de Lombardie, le deuxième Monument de la saison, dont il était un des grands favoris. Le prodige de Schepdael a jusqu'à présent remporté toutes les courses dont il a pris le départ cette année: le Tour de San Juan, le Tour d'Algarve, le Tour de Burgos et le Tour de Pologne. (Belga)