Gabriella Willems (IJF 39) a terminé son combat d'ouverture à 40 secondes de la fin avec une magnifique clé de bras, ce qui a forcé l'Allemande Miriam Butkereit (IJF 29) à abandonner. Puis, à 10 secondes de la fin de son deuxième match, elle a parfaitement contré une attaque de la Polonaise Daria Pogorzelec (IJF 47), qui lui a de nouveau rapporté un ippon. Elle a affronté en demi-finale la Canadienne Kelita Zupancic (IJF 9) avec un judo intelligent qui n'a pas marqué dans les quatre minutes réglementaires du match, mais qui lui a fourni l'avantage mental. En prolongation, elle a continué à attaquer et pouvait ainsi marquer le waza-ari mérité. En finale, Gabriella Willems affrontera l'Autrichienne Michaella Polleres (IJF 17), qui a remporté la médaille de bronze aux Championnats d'Europe à Tel Aviv fin avril. Sami Chouchi (IJF 25) a également eu un parcours parfait à Cancun. En demi-finale, il s'est offert sa bête noire, le Russe Alan Khubetsov (IJF 5), qui l'avait battu dans leurs trois confrontations précédentes. Dans les prolongations, le Bruxellois est resté le plus offensif et le Russe s'est vu infliger un troisième point de pénalité après deux minutes, ce qui a entraîné son élimination. Plus tôt dans la journée, le vice-champion d'Europe avait enregistré trois victoires par ippon contre le Portoricain Adrian Gandia (IJF 55), le Brésilien Tiago Pinho (IJF 214) et le Canadien Etienne Briand (IJF 18). En finale, il devra affronter le Brésilien Victor Penalber (IJF 22). Roxane Taeymans (-70 kg), troisième Belge à concourir samedi à Cancun, s'est inclinée en quart de finale face à Michaela Polleres et a dû disputer les repêchages. Dans ceux-ci, elle a été victime de son image de judoka non-offensive. Elle a ainsi concédé un troisième point de pénalité dans le golden score contre l'Allemande Laura Vargas Koch (IJF 34) et a dû se contenter de la 7e place. . (Belga)