Ce deuxième duel entre Nikiforov et Paltchik, après une victoire du Belge en Grand Chelem à Budapest en 2020, s'est joué au golden score. Après 2:28 de prolongation, l'Israélien a été disqualifié pour une action jugée trop dangereuse. Avant cela, Nikiforov, exempté du premier tour, s'était trouvé en difficulté lors de son entrée en lice face au Mongol Gonchigsuren Batkhuyag (IJF 43), 22 ans. Mené sur un waza-ari, le Belge rétablissait la balance à 33 secondes de la fin de son combat pour décrocher une prolongation où il s'imposait au golden score après une 1:56. Le Mongol avait écopé d'une fatale 3e pénalité. En quarts de finale, Nikiforov effaçait le Suisse Daniel Eich (IJF 46), 21 ans, sur un ippon après 1:43 de combat. En demi-finale, Nikiforov, face au Japonais Kentaro Iida, 23 ans, 41e mondial, vainqueur du tournoi de Paris en 2017 lorsqu'il avait 18 ans, émergeait sur un ippon à 18 secondes de la fin du combat. Vainqueur du Grand Chelem de Tashkent l'an dernier, deuxième à Ekaterinbourg (2018) et Abou Dhabi (2017), Nikiforov a aussi pris les médailles de bronze dans un tournoi de ce niveau à Tbilisi l'an dernier, à Tokyo en 2017, Abou Dhabi et Tyumen en 2015. (Belga)

Ce deuxième duel entre Nikiforov et Paltchik, après une victoire du Belge en Grand Chelem à Budapest en 2020, s'est joué au golden score. Après 2:28 de prolongation, l'Israélien a été disqualifié pour une action jugée trop dangereuse. Avant cela, Nikiforov, exempté du premier tour, s'était trouvé en difficulté lors de son entrée en lice face au Mongol Gonchigsuren Batkhuyag (IJF 43), 22 ans. Mené sur un waza-ari, le Belge rétablissait la balance à 33 secondes de la fin de son combat pour décrocher une prolongation où il s'imposait au golden score après une 1:56. Le Mongol avait écopé d'une fatale 3e pénalité. En quarts de finale, Nikiforov effaçait le Suisse Daniel Eich (IJF 46), 21 ans, sur un ippon après 1:43 de combat. En demi-finale, Nikiforov, face au Japonais Kentaro Iida, 23 ans, 41e mondial, vainqueur du tournoi de Paris en 2017 lorsqu'il avait 18 ans, émergeait sur un ippon à 18 secondes de la fin du combat. Vainqueur du Grand Chelem de Tashkent l'an dernier, deuxième à Ekaterinbourg (2018) et Abou Dhabi (2017), Nikiforov a aussi pris les médailles de bronze dans un tournoi de ce niveau à Tbilisi l'an dernier, à Tokyo en 2017, Abou Dhabi et Tyumen en 2015. (Belga)