Chouchi a réussi le waza-ari décisif après 2:27 dans le golden score contre Muki, ancien N.1 mondial et champion du monde 2019 dans la catégorie. Avant d'en arriver là, Sami Chouchi, exempté de premier tour, avait écarté sur ippon après 2:26 de combat le jeune Américain de 19 ans Nicolas Yonezuka (IJF 122). En quarts de finale, Chouchi s'était défait avec autorité du Brésilien Guilherme Schimidt, 21 ans, 20e mondial, ne restant là aussi qu'une minute et 24 secondes sur le tatami. En demi-finales, le Bruxellois avait subi la loi du Géorgien Tato Grigalashvili, 22 ans, numéro 2 mondial, et qui repassera numéro 1 lundi au détriment de Matthias Casse, absent à Paris. Grigalashvili avait multiplié les attaques dans un premier temps avant de buter sur la résistance de Chouchi qui a poussé le Géorgien dans ses retranchements ne s'inclinant qu'au golden score après 2:08 de prolongation. Grigalashvili s'est ensuite incliné en finale face au Japonais Sotaro Fujiwara (IJF 23). Vainqueur du Grand Chelem de Tbilisi et en bronze à Tashkent l'an dernier, Sami Chouchi décroche une troisième médaille en Grand Chelem. (Belga)

Chouchi a réussi le waza-ari décisif après 2:27 dans le golden score contre Muki, ancien N.1 mondial et champion du monde 2019 dans la catégorie. Avant d'en arriver là, Sami Chouchi, exempté de premier tour, avait écarté sur ippon après 2:26 de combat le jeune Américain de 19 ans Nicolas Yonezuka (IJF 122). En quarts de finale, Chouchi s'était défait avec autorité du Brésilien Guilherme Schimidt, 21 ans, 20e mondial, ne restant là aussi qu'une minute et 24 secondes sur le tatami. En demi-finales, le Bruxellois avait subi la loi du Géorgien Tato Grigalashvili, 22 ans, numéro 2 mondial, et qui repassera numéro 1 lundi au détriment de Matthias Casse, absent à Paris. Grigalashvili avait multiplié les attaques dans un premier temps avant de buter sur la résistance de Chouchi qui a poussé le Géorgien dans ses retranchements ne s'inclinant qu'au golden score après 2:08 de prolongation. Grigalashvili s'est ensuite incliné en finale face au Japonais Sotaro Fujiwara (IJF 23). Vainqueur du Grand Chelem de Tbilisi et en bronze à Tashkent l'an dernier, Sami Chouchi décroche une troisième médaille en Grand Chelem. (Belga)