Pour sa première participation à une épreuve du Grand Chelem, Abdul Malik Umayev, 21 ans et 156e mondial dans sa catégorie, a surpris l'Ukrainien Hievorh Manukian (IJF 54), 23 ans, au golden score en plaçant un ippon après 16 secondes en prolongation. Le Belge avait déjà fait forte impression en plaçant une belle attaque après moins d'une minute de combat, récompensée d'un waza-ari. L'Ukrainien avait égalisé sur un autre waza-ari à 51 secondes de la fin du combat. Très solide et coaché par Cédric Taymans, Abdul Malik Umayev l'a emporté ensuite au golden score. N.1 mondial de la catégorie, Matthias Casse avait lui été battu en repêchage plus tôt dans la journée. Vendredi, le tournoi d'Ellen Salens n'avait duré qu'un seul combat. La Belge de 25 ans, 38e mondiale en moins de 48 kg, a été battue d'entrée par la Turque de 19 ans, Merve Azak (IJF 101), championne du monde cadettes en 2019, qui l'a surprise avec un waza-ari placé à 47 secondes de la fin du combat. Dimanche, Toma Nikiforov, 29 ans, numéro 4 mondial en moins de 100 kg, sera le dernier judoka belge à monter sur les tatamis turcs ce week-end. (Belga)

Pour sa première participation à une épreuve du Grand Chelem, Abdul Malik Umayev, 21 ans et 156e mondial dans sa catégorie, a surpris l'Ukrainien Hievorh Manukian (IJF 54), 23 ans, au golden score en plaçant un ippon après 16 secondes en prolongation. Le Belge avait déjà fait forte impression en plaçant une belle attaque après moins d'une minute de combat, récompensée d'un waza-ari. L'Ukrainien avait égalisé sur un autre waza-ari à 51 secondes de la fin du combat. Très solide et coaché par Cédric Taymans, Abdul Malik Umayev l'a emporté ensuite au golden score. N.1 mondial de la catégorie, Matthias Casse avait lui été battu en repêchage plus tôt dans la journée. Vendredi, le tournoi d'Ellen Salens n'avait duré qu'un seul combat. La Belge de 25 ans, 38e mondiale en moins de 48 kg, a été battue d'entrée par la Turque de 19 ans, Merve Azak (IJF 101), championne du monde cadettes en 2019, qui l'a surprise avec un waza-ari placé à 47 secondes de la fin du combat. Dimanche, Toma Nikiforov, 29 ans, numéro 4 mondial en moins de 100 kg, sera le dernier judoka belge à monter sur les tatamis turcs ce week-end. (Belga)