Après cinq combats gagnés au fil d'un parcours remarquable, Gabriella Willems n'a dû s'avouer vaincue qu'en finale - et au Golden Score après 54 secondes en prolongation - face à la double championne du monde (2017 et 2018) qui plus est, la Japonaise Chizuru Arai, 26 ans, 8e judokate mondiale et victorieuse du Grand Chelem de Bakou l'an dernier. Le mouvement de la Japonaise a été contesté mais validé après la video par les juges. Gabriella Willems, 29e mondiale dans sa catégorie, a battu successivement la Mongole Naranjargal Tsend-Ayush (IJF 68), championne d'Asie en 2015, sur ippon, puis la Britannique Gemma Howell, 12e mondiale, sur ippon, la Tunisienne Nihel Landolsi (IJF 41), championne d'Afrique l'an dernier, sur ippon, et l'Irlandaise Megan Fletcher (IJF 22), sur waza-ari, dans sa partie de tableau. En demi-finales, la Liégeoise de 22 ans (1m81), coachée par Cédric Taeymans, a réussi une immobilisation après 3 minutes de combat face à la Sud-Coréenne Seongyeon Kim (IJF 28). Gabriella Willems compte aussi une victoire à l'European Cup de Uster en Suisse en 2016 et une médaille de bronze aux championnats du monde juniores en 2017 à Zagreb. Exemptée des premiers tours, Roxane Taeymans (IJF 30), 28 ans, a chuté elle lors de son premier combat, toujours en -70kg, battue sur ippon par l'Allemande Giovanna Scoccimarro, 14e mondiale. Sophie Berger sera encore sur les tatamis dimanche en -78 kg. (Belga)

Après cinq combats gagnés au fil d'un parcours remarquable, Gabriella Willems n'a dû s'avouer vaincue qu'en finale - et au Golden Score après 54 secondes en prolongation - face à la double championne du monde (2017 et 2018) qui plus est, la Japonaise Chizuru Arai, 26 ans, 8e judokate mondiale et victorieuse du Grand Chelem de Bakou l'an dernier. Le mouvement de la Japonaise a été contesté mais validé après la video par les juges. Gabriella Willems, 29e mondiale dans sa catégorie, a battu successivement la Mongole Naranjargal Tsend-Ayush (IJF 68), championne d'Asie en 2015, sur ippon, puis la Britannique Gemma Howell, 12e mondiale, sur ippon, la Tunisienne Nihel Landolsi (IJF 41), championne d'Afrique l'an dernier, sur ippon, et l'Irlandaise Megan Fletcher (IJF 22), sur waza-ari, dans sa partie de tableau. En demi-finales, la Liégeoise de 22 ans (1m81), coachée par Cédric Taeymans, a réussi une immobilisation après 3 minutes de combat face à la Sud-Coréenne Seongyeon Kim (IJF 28). Gabriella Willems compte aussi une victoire à l'European Cup de Uster en Suisse en 2016 et une médaille de bronze aux championnats du monde juniores en 2017 à Zagreb. Exemptée des premiers tours, Roxane Taeymans (IJF 30), 28 ans, a chuté elle lors de son premier combat, toujours en -70kg, battue sur ippon par l'Allemande Giovanna Scoccimarro, 14e mondiale. Sophie Berger sera encore sur les tatamis dimanche en -78 kg. (Belga)