A l'issue d'un parcours vallonné de 145,3 km, Vichot a devancé ses compatriotes Maxime Bouet (Fortuneo-Vital Concept) et Lilian Calmejane (Direct Energie) dans un sprint de huit coureurs. Jasper De Buyst (Lotto Soudal) s'est classé 11e à 34 secondes, dans le même temps que le Français Samuel Dumoulin (Ag2r La Mondiale), 10e. C'est Thibaut Pinot (FDJ), 2e de l'édition-2016 de l'épreuve et finalement 9e à 6 secondes du vainqueur, dimanche, qui a lancé l'offensive décisive avec Hubert Dupont (Ag2r - La Mondiale) et Tony Gallopin (Lotto Soudal). Ce trio a été rejoint par sept coureurs dans la descente de la Route des Crêtes: Arthur Vichot, Mikaël Chérel (Ag2r - La Mondiale), Kris Boeckmans (Lotto-Soudal), qui n'allait pas terminer la course, Mauro Finetto (Delko Marseille-Provence KTM), Julien El Farès (Delko Marseille-Provence KTM), Maxime Bouet et Lilian Calmejane (Direct Energie). Ce groupe aborda le Col de la Gineste avec une faible marge sur un autre groupe de poursuivants, qui allait ensuite perdre du terrain comme le peloton, peu motivé. Arthur Vichot se montra ensuite le plus rapide au sprint. (Belga)

A l'issue d'un parcours vallonné de 145,3 km, Vichot a devancé ses compatriotes Maxime Bouet (Fortuneo-Vital Concept) et Lilian Calmejane (Direct Energie) dans un sprint de huit coureurs. Jasper De Buyst (Lotto Soudal) s'est classé 11e à 34 secondes, dans le même temps que le Français Samuel Dumoulin (Ag2r La Mondiale), 10e. C'est Thibaut Pinot (FDJ), 2e de l'édition-2016 de l'épreuve et finalement 9e à 6 secondes du vainqueur, dimanche, qui a lancé l'offensive décisive avec Hubert Dupont (Ag2r - La Mondiale) et Tony Gallopin (Lotto Soudal). Ce trio a été rejoint par sept coureurs dans la descente de la Route des Crêtes: Arthur Vichot, Mikaël Chérel (Ag2r - La Mondiale), Kris Boeckmans (Lotto-Soudal), qui n'allait pas terminer la course, Mauro Finetto (Delko Marseille-Provence KTM), Julien El Farès (Delko Marseille-Provence KTM), Maxime Bouet et Lilian Calmejane (Direct Energie). Ce groupe aborda le Col de la Gineste avec une faible marge sur un autre groupe de poursuivants, qui allait ensuite perdre du terrain comme le peloton, peu motivé. Arthur Vichot se montra ensuite le plus rapide au sprint. (Belga)