Dans les rues de Québec, les coureurs avaient à affronter un circuit de 12,6km à répéter 16 fois pour un total de 201,6 km et 2679 mètres de dénivelé positif. Quatre ascensions rythmaient cette boucle: la Côte de la Montagne, la Côte de la Potasse, la Montée de la Fabrique et la Côte des Glacis avant la dernière ligne droite, la Grande Allée, longue d'un kilomètre avec une pente à 4%. Cinq coureurs sont partis à l'aventure dès le début de la course: l'Israélien Guy Sagiv (Israel Cycling Academy), le Sud-Africain Nicolas Dougall (Team Dimension Data) et les Canadiens Bruno Langlois (sélection du Canada), Alexander Cataford (sélection du Canada) et Rob Britton (Rally Cycling). Ils ont compté près de 7 minutes d'avance. Dougall a été le premier à lâcher prise, à deux tours de la fin. Langlois et Britton prenaient de l'avance alors que dans le groupe des favoris, Peter Kennaugh était le premier à bouger. Le coureur de Bora-Hansgrohe revenait sur les deux derniers échappés et les dépassait aussitôt. le Britannique entamait le dernier tour avec une vingtaine de secondes d'avance sur le peloton. La tentative de Kennaugh échouait à 400m de la ligne. La victoire se jouait au sprint. Michael Matthews se montrait le plus rapide. Greg Van Avermaet devait se contenter pour la troisième fois consécutive de la deuxième place à Québec. Le champion olympique avait également terminé deuxième en 2012. Jasper Stuyven a pris la troisième place. Matthews, 27 ans, succède au palmarès au Slovaque Peter Sagan, vainqueur deux années de suite et absent cette année. L'Australien décroche le 32e succès de sa carrière, le troisième de la saison. (Belga)

Dans les rues de Québec, les coureurs avaient à affronter un circuit de 12,6km à répéter 16 fois pour un total de 201,6 km et 2679 mètres de dénivelé positif. Quatre ascensions rythmaient cette boucle: la Côte de la Montagne, la Côte de la Potasse, la Montée de la Fabrique et la Côte des Glacis avant la dernière ligne droite, la Grande Allée, longue d'un kilomètre avec une pente à 4%. Cinq coureurs sont partis à l'aventure dès le début de la course: l'Israélien Guy Sagiv (Israel Cycling Academy), le Sud-Africain Nicolas Dougall (Team Dimension Data) et les Canadiens Bruno Langlois (sélection du Canada), Alexander Cataford (sélection du Canada) et Rob Britton (Rally Cycling). Ils ont compté près de 7 minutes d'avance. Dougall a été le premier à lâcher prise, à deux tours de la fin. Langlois et Britton prenaient de l'avance alors que dans le groupe des favoris, Peter Kennaugh était le premier à bouger. Le coureur de Bora-Hansgrohe revenait sur les deux derniers échappés et les dépassait aussitôt. le Britannique entamait le dernier tour avec une vingtaine de secondes d'avance sur le peloton. La tentative de Kennaugh échouait à 400m de la ligne. La victoire se jouait au sprint. Michael Matthews se montrait le plus rapide. Greg Van Avermaet devait se contenter pour la troisième fois consécutive de la deuxième place à Québec. Le champion olympique avait également terminé deuxième en 2012. Jasper Stuyven a pris la troisième place. Matthews, 27 ans, succède au palmarès au Slovaque Peter Sagan, vainqueur deux années de suite et absent cette année. L'Australien décroche le 32e succès de sa carrière, le troisième de la saison. (Belga)