Van Avermaet était de retour après une période de repos. Il ne savait pas quelle serait sa condition lors des épreuves canadiennes. "Deuxième, c'est dommage. Mais d'un autre côté, j'étais souvent à l'avant, je termine sur le podium. Je ne peux pas être mécontent. La condition est bonne et j'espère m'imposer dimanche à Montréal (où il a gagné en 2016, ndlr)." Van Avermaet a été largement devancé par Matthews au sprint. "Le final était chaotique, j'ai dépassé encore plusieurs coureurs, ce n'était pas facile. Nous avions un vent de face, et c'était en montée. C'était un long sprint. En soi, ça me convient, surtout dans ces conditions, mais Matthews était très fort. Il est passé devant moi et je ne l'ai plus repris. Il était plus fort. Je dois garder cette condition et j'espère gagner à nouveau à Montréal." (Belga)

Van Avermaet était de retour après une période de repos. Il ne savait pas quelle serait sa condition lors des épreuves canadiennes. "Deuxième, c'est dommage. Mais d'un autre côté, j'étais souvent à l'avant, je termine sur le podium. Je ne peux pas être mécontent. La condition est bonne et j'espère m'imposer dimanche à Montréal (où il a gagné en 2016, ndlr)." Van Avermaet a été largement devancé par Matthews au sprint. "Le final était chaotique, j'ai dépassé encore plusieurs coureurs, ce n'était pas facile. Nous avions un vent de face, et c'était en montée. C'était un long sprint. En soi, ça me convient, surtout dans ces conditions, mais Matthews était très fort. Il est passé devant moi et je ne l'ai plus repris. Il était plus fort. Je dois garder cette condition et j'espère gagner à nouveau à Montréal." (Belga)