"Le délai est trop court que pour trouver un remplaçant", a estimé Jack Vissers, membre du comité d'organisation. "Ils nous ont informé du fait qu'ils n'avaient pas assez de coureurs valides pour remplir la liste des engagés. C'est compliqué pour l'instant dans le peloton. Nous resterons à 21 équipes, dont 9 issues du WorldTour." La direction a précisé prendre toutes les précautions sanitaires mais craint malgré tout plusieurs défections en raison du Covid-19. "Aucune personne extérieure ne sera acceptée dans la zone des bus des équipes et nous exigeons le port du masque buccal à certains endroits", a ajouté M. Vissers. En 2021, le Belge Jasper Philipsen s'était imposé dans une course parfois considérée comme le championnat du monde officieux des sprinteurs. Il avait devancé Sam Bennett et Mark Cavendish. Israel-Premier Tech ne disputera pas non plus le Tour des Flandres dimanche. (Belga)

"Le délai est trop court que pour trouver un remplaçant", a estimé Jack Vissers, membre du comité d'organisation. "Ils nous ont informé du fait qu'ils n'avaient pas assez de coureurs valides pour remplir la liste des engagés. C'est compliqué pour l'instant dans le peloton. Nous resterons à 21 équipes, dont 9 issues du WorldTour." La direction a précisé prendre toutes les précautions sanitaires mais craint malgré tout plusieurs défections en raison du Covid-19. "Aucune personne extérieure ne sera acceptée dans la zone des bus des équipes et nous exigeons le port du masque buccal à certains endroits", a ajouté M. Vissers. En 2021, le Belge Jasper Philipsen s'était imposé dans une course parfois considérée comme le championnat du monde officieux des sprinteurs. Il avait devancé Sam Bennett et Mark Cavendish. Israel-Premier Tech ne disputera pas non plus le Tour des Flandres dimanche. (Belga)