Goffin affrontera le Bosnien Damir Dzumhur (ATP 40) ou l'Ukrainien Alexander Dolgopolov (ATP 53) en finale. C'était la première rencontre entre Goffin, 26 ans, et Laaksonen, 25 ans. Le Liégeois a dû sauver, dès le premier jeu, deux balles de break mais a ensuite bien négocié ses mises en jeu. Le Suisse, également efficace au service, n'a pas concédé une seule balle de break dans la première manche, emmenant les deux joueurs au jeu décisif. Peut-être plus rodé que son adversaire à négocier les points importants, David Goffin a remporté le tie-break après avoir écarté une balle de set (7-6). La deuxième manche, très disputée, a vu Laaksonen prendre le service de Goffin à 5-6, convertissant sa seule occasion du set pour recoller au score (5-7). Mais le Belge s'est bien repris au début de la manche décisive, prenant d'emblée le service du Suisse, ce qu'il n'était pas encore arrivé à faire depuis le début du match. Il a ponctué la rencontre sur un autre break, validant son ticket pour la finale (6-3). C'est la troisième finale de la saison pour Goffin après celles perdues à Sofia et Rotterdam au mois de février dernier. Il y défiera le vainqueur de la rencontre entre le Bosnien Damir Dzumhur (ATP 40) et l'Ukrainien Alexander Dolgopolov (ATP 53). Le Belge, qui jouera fin novembre la finale de la Coupe Davis avec l'équipe belge, court derrière un titre ATP depuis 2014. Cette année-là, il avait inscrit son nom au palmarès des tournois de Kitzbühel et Metz. (Belga)

Goffin affrontera le Bosnien Damir Dzumhur (ATP 40) ou l'Ukrainien Alexander Dolgopolov (ATP 53) en finale. C'était la première rencontre entre Goffin, 26 ans, et Laaksonen, 25 ans. Le Liégeois a dû sauver, dès le premier jeu, deux balles de break mais a ensuite bien négocié ses mises en jeu. Le Suisse, également efficace au service, n'a pas concédé une seule balle de break dans la première manche, emmenant les deux joueurs au jeu décisif. Peut-être plus rodé que son adversaire à négocier les points importants, David Goffin a remporté le tie-break après avoir écarté une balle de set (7-6). La deuxième manche, très disputée, a vu Laaksonen prendre le service de Goffin à 5-6, convertissant sa seule occasion du set pour recoller au score (5-7). Mais le Belge s'est bien repris au début de la manche décisive, prenant d'emblée le service du Suisse, ce qu'il n'était pas encore arrivé à faire depuis le début du match. Il a ponctué la rencontre sur un autre break, validant son ticket pour la finale (6-3). C'est la troisième finale de la saison pour Goffin après celles perdues à Sofia et Rotterdam au mois de février dernier. Il y défiera le vainqueur de la rencontre entre le Bosnien Damir Dzumhur (ATP 40) et l'Ukrainien Alexander Dolgopolov (ATP 53). Le Belge, qui jouera fin novembre la finale de la Coupe Davis avec l'équipe belge, court derrière un titre ATP depuis 2014. Cette année-là, il avait inscrit son nom au palmarès des tournois de Kitzbühel et Metz. (Belga)