"Je ne le connais pas bien. Je ne me suis pas beaucoup entraîné avec lui", a-t-il expliqué. "Mais c'est le joueur en forme depuis le milieu de l'année dernière des joueurs en forme de ces six derniers mois. Il a gagné un paquet de matches, des tournois. Cette année encore, il a commencé extrêmement fort avec une finale à Brisbane (NdlR : il a battu Murray, Raonic et Tsonga avant de s'incliner contre Nishikori). Il est même mieux classé que moi pour le moment. Cela va donc être un match difficile, mais si j'arrive à reproduire un troisième bon match, ce ne sera que du bonus." Il s'agira de la toute première rencontre sur le circuit entre David Goffin et Daniil Medvedev. Le N.1 belge, cela dit, sait plus ou moins à quoi s'attendre. "Il a des frappes assez plates et il sert bien. Il est grand et même quand il est loin il arrive toujours à avoir un bon contact avec la balle. Il est solide et décentre très peu. Il faudra essayer de l'agresser de le faire bouger. On verra, je ne sais pas comment il tient physiquement, sur la longueur. Moi, en tout cas, je me sens bien. Je vais essayer de continuer dans le même état d'esprit et faire le maximum pour le pousser dans ses derniers retranchements." (Belga)

"Je ne le connais pas bien. Je ne me suis pas beaucoup entraîné avec lui", a-t-il expliqué. "Mais c'est le joueur en forme depuis le milieu de l'année dernière des joueurs en forme de ces six derniers mois. Il a gagné un paquet de matches, des tournois. Cette année encore, il a commencé extrêmement fort avec une finale à Brisbane (NdlR : il a battu Murray, Raonic et Tsonga avant de s'incliner contre Nishikori). Il est même mieux classé que moi pour le moment. Cela va donc être un match difficile, mais si j'arrive à reproduire un troisième bon match, ce ne sera que du bonus." Il s'agira de la toute première rencontre sur le circuit entre David Goffin et Daniil Medvedev. Le N.1 belge, cela dit, sait plus ou moins à quoi s'attendre. "Il a des frappes assez plates et il sert bien. Il est grand et même quand il est loin il arrive toujours à avoir un bon contact avec la balle. Il est solide et décentre très peu. Il faudra essayer de l'agresser de le faire bouger. On verra, je ne sais pas comment il tient physiquement, sur la longueur. Moi, en tout cas, je me sens bien. Je vais essayer de continuer dans le même état d'esprit et faire le maximum pour le pousser dans ses derniers retranchements." (Belga)