"Ce fut un match difficile", a-t-il confié à Belga. "Adrian est en forme pour le moment. Il sort d'un très bon Open d'Australie (NdlR : huitième de finaliste, battu par Rafael Nadal). Il était très solide. Il a bien servi aux moments importants. Il a mieux joué aussi. Pour ma part, j'ai fait trop de fautes lorsque je devais être plus offensif et l'agresser. Et là, j'ai commis pas mal d'erreurs. La fin du premier set était vraiment serrée et un peu plus tendue. Et j'aurais pu repasser devant quand je reviens de 3-0 et que j'ai failli mener 4-3. Là, le match aurait pu tourner et cela aurait pu faire la différence. Mais bon, dans l'ensemble, il y a eu match avec l'adversaire. C'était une belle bagarre. En tout cas, il a mieux joué aujourd'hui", a-t-il estimé. Significatif des difficultés que rencontre David Goffin à l'heure actuelle, il ne s'agit que sa deuxième défaite en sept matchs contre Adrian Mannarino, qui ne l'avait battu jusque-là que sur gazon, en 2019 au tournoi de Rosmalen. Et c'est donc le Français qui défiera ce vendredi en quarts de finale le vainqueur du match entre Alexander Zverev (ATP 3), tête de série N.1, et l'Américain Mackenzie McDonald (ATP 56). (Belga)

"Ce fut un match difficile", a-t-il confié à Belga. "Adrian est en forme pour le moment. Il sort d'un très bon Open d'Australie (NdlR : huitième de finaliste, battu par Rafael Nadal). Il était très solide. Il a bien servi aux moments importants. Il a mieux joué aussi. Pour ma part, j'ai fait trop de fautes lorsque je devais être plus offensif et l'agresser. Et là, j'ai commis pas mal d'erreurs. La fin du premier set était vraiment serrée et un peu plus tendue. Et j'aurais pu repasser devant quand je reviens de 3-0 et que j'ai failli mener 4-3. Là, le match aurait pu tourner et cela aurait pu faire la différence. Mais bon, dans l'ensemble, il y a eu match avec l'adversaire. C'était une belle bagarre. En tout cas, il a mieux joué aujourd'hui", a-t-il estimé. Significatif des difficultés que rencontre David Goffin à l'heure actuelle, il ne s'agit que sa deuxième défaite en sept matchs contre Adrian Mannarino, qui ne l'avait battu jusque-là que sur gazon, en 2019 au tournoi de Rosmalen. Et c'est donc le Français qui défiera ce vendredi en quarts de finale le vainqueur du match entre Alexander Zverev (ATP 3), tête de série N.1, et l'Américain Mackenzie McDonald (ATP 56). (Belga)