"Dans la partie vélo, il n'y avait que quatre ou cinq coureurs qui roulaient au sein du groupe des poursuivants. Comme devant il y avait aussi d'excellents spécialistes de vélo, ce fut impossible de revenir." Geens n'a concédé que 35 secondes au vainqueur dans les deux dernières partie de la course composée de 1500 m de nage, 40,2 km de vélo et 9,9 km de course à pied. "Je suis très déçu." Christophe De Keyser a terminé 38e à 5:53 du vainqueur Pierre Le Corre. "J'ai senti dès le vélo qu'on ne s'organisait pas dans le groupe". Il était pointé à 1:18 au moment de monter sur sa machine. "L'écart avec les premiers n'a cessé de grandir (pour atteindre 2:45). Dans la course à pied, je n'ai plus insisté, sur ce parcours très difficile, en vue de demain où je pourrais devoir disputer le relais mixte en raison de la blessure de Marten (Van Riel, touché au pied). Je suis pas surpris par la médaille de Marten, il est vraiment parmi les meilleurs et dire qu'il était blessé au pied." (Belga)

"Dans la partie vélo, il n'y avait que quatre ou cinq coureurs qui roulaient au sein du groupe des poursuivants. Comme devant il y avait aussi d'excellents spécialistes de vélo, ce fut impossible de revenir." Geens n'a concédé que 35 secondes au vainqueur dans les deux dernières partie de la course composée de 1500 m de nage, 40,2 km de vélo et 9,9 km de course à pied. "Je suis très déçu." Christophe De Keyser a terminé 38e à 5:53 du vainqueur Pierre Le Corre. "J'ai senti dès le vélo qu'on ne s'organisait pas dans le groupe". Il était pointé à 1:18 au moment de monter sur sa machine. "L'écart avec les premiers n'a cessé de grandir (pour atteindre 2:45). Dans la course à pied, je n'ai plus insisté, sur ce parcours très difficile, en vue de demain où je pourrais devoir disputer le relais mixte en raison de la blessure de Marten (Van Riel, touché au pied). Je suis pas surpris par la médaille de Marten, il est vraiment parmi les meilleurs et dire qu'il était blessé au pied." (Belga)