Tim Wellens, qui se trouvait en compagnie du Luxembourgeois Laurent Didier (Trek-Segafredo), de l'Italien Allessandro Bisolti (Nippo-Vini Fantini) et de l'Albanais Eugert Zhupa (Southeast), a faussé compagnie à ses compagnons d'échappée à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée durant l'ascension de la côte finale (2e catégorie). Il a réussi à conserver un avantage d'1 minute 19 secondes sur ses poursuivants au sommet. Il s'agit de sa deuxième victoire de la saison après la dernière étape de Paris-Nice, qu'il avait remportée devant Alberto Contador. Lotto-Soudal avait déjà connu la victoire mercredi sur le Giro avec son sprinter allemand André Greipel. Il s'agit de la quatrième victoire d'étape d'une équipe belge après les deux sprints remportés par l'Allemand Marcel Kittel pour Etixx-Quick Step. (Belga)

Tim Wellens, qui se trouvait en compagnie du Luxembourgeois Laurent Didier (Trek-Segafredo), de l'Italien Allessandro Bisolti (Nippo-Vini Fantini) et de l'Albanais Eugert Zhupa (Southeast), a faussé compagnie à ses compagnons d'échappée à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée durant l'ascension de la côte finale (2e catégorie). Il a réussi à conserver un avantage d'1 minute 19 secondes sur ses poursuivants au sommet. Il s'agit de sa deuxième victoire de la saison après la dernière étape de Paris-Nice, qu'il avait remportée devant Alberto Contador. Lotto-Soudal avait déjà connu la victoire mercredi sur le Giro avec son sprinter allemand André Greipel. Il s'agit de la quatrième victoire d'étape d'une équipe belge après les deux sprints remportés par l'Allemand Marcel Kittel pour Etixx-Quick Step. (Belga)