L'Italien Gianluca Brambilla (Etixx-Quick Step) qui avait sauvegardé son maillot rose, dimanche, pour une seconde devant son équipier Bob Jungels, a dû cette fois le céder au champion du Luxembourg (sur route et contre-la-montre). Jungels compte désormais 26 secondes d'avance au classement général sur le Costaricien Andrey Amador (Movistar) et 50 sur l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar). Le Néerlandais Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo) est 4e, également à 50 sedonces. La journée a été marquée par l'abandon d'un des favoris Mikel Landa (Sky), malade. Huitième au classement à 1:18 au départ de l'étape, l'Espagnol avait pris la 3e place du Giro l'an dernier. Mercredi, la 11e étape proposera pas moins de 227 km à son menu entre Modène et Asolo. (Belga)

L'Italien Gianluca Brambilla (Etixx-Quick Step) qui avait sauvegardé son maillot rose, dimanche, pour une seconde devant son équipier Bob Jungels, a dû cette fois le céder au champion du Luxembourg (sur route et contre-la-montre). Jungels compte désormais 26 secondes d'avance au classement général sur le Costaricien Andrey Amador (Movistar) et 50 sur l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar). Le Néerlandais Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo) est 4e, également à 50 sedonces. La journée a été marquée par l'abandon d'un des favoris Mikel Landa (Sky), malade. Huitième au classement à 1:18 au départ de l'étape, l'Espagnol avait pris la 3e place du Giro l'an dernier. Mercredi, la 11e étape proposera pas moins de 227 km à son menu entre Modène et Asolo. (Belga)