Un groupe de huit coureurs s'échappait en tête en début de course avec Jimmy Janssens (Alpecin-Fenix), Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Gino Mäder et Matej Mohoric (Bahrain Victorious), Dario Cataldo (Movistar), Geoffrey Bouchard (AG2R Citroën), Simon Gugliemi (Groupama-FDJ) et Simone Ravanelli (Androni Giocattoli-Sidermec). Après avoir compté plus de six minutes de retard, le peloton se mettait en route dans le Forca di Presta sous l'impulsion d'Ineos Grenadiers. Au moment d'aborder la montée finale vers San Giacomo, ils n'étaient plus que quatre coureurs en tête avec Mollema, Cataldo, Mäder et Mohoric qui était rapidement lâché par ses compagnons d'échappée. Alors que le peloton se rapprochait à une minute, Mäder tentait sa chance seul à 3 km de l'arrivée. Le Suisse résistait au retour d'un groupe composé d'Evenepoel, Bernal, Martin et Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) pour décrocher la deuxième victoire de sa carrière. Bernal remportait le sprint pour la deuxième place devant Martin. Evenepoel se contentait lui de la 4e place pour prendre la deuxième place du classement général à 11 secondes du Hongrois Attila Valter qui s'empare du maillot rose. Egan Bernal se classe troisième à 16 secondes. Vendredi, la 7e étape mènera le peloton entre Notaresco et Termoli sur un parcours de 181 km. (Belga)

Un groupe de huit coureurs s'échappait en tête en début de course avec Jimmy Janssens (Alpecin-Fenix), Bauke Mollema (Trek-Segafredo), Gino Mäder et Matej Mohoric (Bahrain Victorious), Dario Cataldo (Movistar), Geoffrey Bouchard (AG2R Citroën), Simon Gugliemi (Groupama-FDJ) et Simone Ravanelli (Androni Giocattoli-Sidermec). Après avoir compté plus de six minutes de retard, le peloton se mettait en route dans le Forca di Presta sous l'impulsion d'Ineos Grenadiers. Au moment d'aborder la montée finale vers San Giacomo, ils n'étaient plus que quatre coureurs en tête avec Mollema, Cataldo, Mäder et Mohoric qui était rapidement lâché par ses compagnons d'échappée. Alors que le peloton se rapprochait à une minute, Mäder tentait sa chance seul à 3 km de l'arrivée. Le Suisse résistait au retour d'un groupe composé d'Evenepoel, Bernal, Martin et Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) pour décrocher la deuxième victoire de sa carrière. Bernal remportait le sprint pour la deuxième place devant Martin. Evenepoel se contentait lui de la 4e place pour prendre la deuxième place du classement général à 11 secondes du Hongrois Attila Valter qui s'empare du maillot rose. Egan Bernal se classe troisième à 16 secondes. Vendredi, la 7e étape mènera le peloton entre Notaresco et Termoli sur un parcours de 181 km. (Belga)