"C'était un beau but, j'étais au bon endroit pour pousser le ballon dans les filets", a expliqué Gillet. "Nous n'avons pas mal joué, mais il y a encore du travail à faire, sans quoi nous serions Barcelone. Nous voulions absolument gagner ce match, un trophée est toujours bon pour le club. Nous nous focalisons à présent sur le premier match de championnat à Courtrai, ensuite nos regards se tourneront vers le tour préliminaire de la Ligue des Champions", a conclu le milieu de terrain anderlechtois.

Le capitaine de Lokeren Killian Overmeire était honnête après la défaite de son équipe, mais espérait un peu plus. "En première mi-temps, nous n'avons pas réussi à garder le ballon dans l'équipe, il n'y avait pas assez de liens avec l'avant", a-t-il déclaré. "En seconde période, nous étions mieux positionnés, après avoir dû avaler un but idiot", a reconnu Overmeire en faisant référence à l'incident avec Jérémy Taravel, qui avait mis le mauvais bandage autour de ses chevilles et à dû les changer. "Cela se ressent comme une occasion manquée, nous pouvions doubler le nombre de coupes dans la vitrine de Lokeren. Dommage."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"C'était un beau but, j'étais au bon endroit pour pousser le ballon dans les filets", a expliqué Gillet. "Nous n'avons pas mal joué, mais il y a encore du travail à faire, sans quoi nous serions Barcelone. Nous voulions absolument gagner ce match, un trophée est toujours bon pour le club. Nous nous focalisons à présent sur le premier match de championnat à Courtrai, ensuite nos regards se tourneront vers le tour préliminaire de la Ligue des Champions", a conclu le milieu de terrain anderlechtois.Le capitaine de Lokeren Killian Overmeire était honnête après la défaite de son équipe, mais espérait un peu plus. "En première mi-temps, nous n'avons pas réussi à garder le ballon dans l'équipe, il n'y avait pas assez de liens avec l'avant", a-t-il déclaré. "En seconde période, nous étions mieux positionnés, après avoir dû avaler un but idiot", a reconnu Overmeire en faisant référence à l'incident avec Jérémy Taravel, qui avait mis le mauvais bandage autour de ses chevilles et à dû les changer. "Cela se ressent comme une occasion manquée, nous pouvions doubler le nombre de coupes dans la vitrine de Lokeren. Dommage."Sportfootmagazine.be, avec Belga