Le Suisse Marc Hirschi pourrait s'y montrer dans l'étape reine avec 4.160 m de dénivelé samedi entre Aigle et Zinal. Avec l'un des tracés les plus montagneux de son histoire, la course romande débutera mardi par un prologue de 5 km à Lausanne, avant deux étapes pour baroudeurs (La Grande Béroche-Romont mercredi et Valbroye-Valbroye vendredi), séparées jeudi par une probable arrivée au sprint à Echallens. Les grimpeurs-rouleurs qui auront survécu aux traditionnelles intempéries romandes, aux chutes et aux bordures se départageront dimanche par un contre-la-montre en côte (15,8km), depuis le siège de l'Union cycliste internationale à Aigle jusqu'au village alpin de Villars. Avec quatorze Suisses au départ, les espoirs de trouver un successeur à Laurent Dufaux - vainqueur en 1998 - reposeront sur Marc Hirschi, qui retrouve peu à peu son niveau après une saison empoisonnée par une gêne à la hanche. Le dernier vainqueur Belge est Claudy Criquielion en 1986. L'édition 2020 n'avait pu être disputée en raison de la crise sanitaire. Le Slovène Primoz Roglic avait remporté l'épreuve en 2018 et 2019. Geraint Thomas, 35 ans, sera de la partie pour INEOS Grenadiers avec comme équipier Laurens De Plus. Vainqueur de la Flèche Wallonne, Dylan Teuns épaulera Damiano Caruso chez Bahrain-Victorious. Deuxième de Liège-Bastogne-Liège dimanche, Quinten Hermans (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) sera là avec Laurens Huys et Baptiste Planckaert. Steff Cras, Viktor Verschaeve, Harm Vanhoucke et Sébastien Grignard représenteront Lotto Soudal alors que Quick-Step Alpha Vinyl n'a pas délégué de Belges. (Belga)

Le Suisse Marc Hirschi pourrait s'y montrer dans l'étape reine avec 4.160 m de dénivelé samedi entre Aigle et Zinal. Avec l'un des tracés les plus montagneux de son histoire, la course romande débutera mardi par un prologue de 5 km à Lausanne, avant deux étapes pour baroudeurs (La Grande Béroche-Romont mercredi et Valbroye-Valbroye vendredi), séparées jeudi par une probable arrivée au sprint à Echallens. Les grimpeurs-rouleurs qui auront survécu aux traditionnelles intempéries romandes, aux chutes et aux bordures se départageront dimanche par un contre-la-montre en côte (15,8km), depuis le siège de l'Union cycliste internationale à Aigle jusqu'au village alpin de Villars. Avec quatorze Suisses au départ, les espoirs de trouver un successeur à Laurent Dufaux - vainqueur en 1998 - reposeront sur Marc Hirschi, qui retrouve peu à peu son niveau après une saison empoisonnée par une gêne à la hanche. Le dernier vainqueur Belge est Claudy Criquielion en 1986. L'édition 2020 n'avait pu être disputée en raison de la crise sanitaire. Le Slovène Primoz Roglic avait remporté l'épreuve en 2018 et 2019. Geraint Thomas, 35 ans, sera de la partie pour INEOS Grenadiers avec comme équipier Laurens De Plus. Vainqueur de la Flèche Wallonne, Dylan Teuns épaulera Damiano Caruso chez Bahrain-Victorious. Deuxième de Liège-Bastogne-Liège dimanche, Quinten Hermans (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) sera là avec Laurens Huys et Baptiste Planckaert. Steff Cras, Viktor Verschaeve, Harm Vanhoucke et Sébastien Grignard représenteront Lotto Soudal alors que Quick-Step Alpha Vinyl n'a pas délégué de Belges. (Belga)