Un autre homme politique, Carlo Di Antonio (CdH), le bourgmestre de Dour, sera lui vice-président de l'école des jeunes du club qui évoluera la saison prochaine en 1re division amateurs (A1).

La nomination de Bouchez, qui a proposé sa candidature à ce poste, "a été votée à l'unanimité par le conseil d'administration" a précisé sur son site le club qui évolue désormais au plus haut niveau parmi ceux de la région boraine.

L'intéressé a fixé pour ambition de rejoindre la D1A à terme en 2024-2025. Georges-Louis Bouchez, né à Frameries en 1986 année où le club avait atteint les demi-finales de la Coupe de Belgique, a grandi dans le Borinage. Il compte pour réaliser son ambition sur des soutiens publics et des partenaires privés en s'appuyant sur les jeunes de la région.

"Il ne faut pas faire preuve d'une ambition sans fondement, ni être timides" a-t-il déclaré au cours de la conférence de presse tenue sur la pelouse du stade de Boussu en respectant la distanciation sociale. "Il faut fixer une ambition réaliste et se donner les moyens de ses ambitions. On ne va pas le faire sans robustesse financière et des structures. Nous les avons déjà. Il faut maintenant voir comment augmenter cette ambition, comment déployer ce club."

Un autre homme politique, Carlo Di Antonio (CdH), le bourgmestre de Dour, sera lui vice-président de l'école des jeunes du club qui évoluera la saison prochaine en 1re division amateurs (A1). La nomination de Bouchez, qui a proposé sa candidature à ce poste, "a été votée à l'unanimité par le conseil d'administration" a précisé sur son site le club qui évolue désormais au plus haut niveau parmi ceux de la région boraine. L'intéressé a fixé pour ambition de rejoindre la D1A à terme en 2024-2025. Georges-Louis Bouchez, né à Frameries en 1986 année où le club avait atteint les demi-finales de la Coupe de Belgique, a grandi dans le Borinage. Il compte pour réaliser son ambition sur des soutiens publics et des partenaires privés en s'appuyant sur les jeunes de la région. "Il ne faut pas faire preuve d'une ambition sans fondement, ni être timides" a-t-il déclaré au cours de la conférence de presse tenue sur la pelouse du stade de Boussu en respectant la distanciation sociale. "Il faut fixer une ambition réaliste et se donner les moyens de ses ambitions. On ne va pas le faire sans robustesse financière et des structures. Nous les avons déjà. Il faut maintenant voir comment augmenter cette ambition, comment déployer ce club."