L'échappée matinale de neuf coureurs, avec notamment le Belge Louis Vervaeke (Sunweb), a compté une avance maximale de 2:10 sur le peloton avant de perdre peu à peu ses éléments. Les derniers rescapés, Valerio Agnoli (Bahrain-Merida) et Nans Peters (AG2R La Mondiale) se sont finalement faits reprendre à 26 kilomètres de l'arrivée, laissant les favoris se disputer la victoire de l'étape. A moins de 10 kilomètres de l'arrivée, deux coureurs, le Néerlandais Sam Oomen (Sunweb) et le Belge Dries Devenyns (QuickStep-Floors) ont tenté leur chance. Malgré une avance de 20 secondes, le duo belgo-néerlandais s'est finalement fait reprendre à 3 kilomètres de l'arrivée, le moment choisi pour Sam Benett (LottoNL-Jumbo), troisième du classement général, pour surprendre les favoris. Un espoir anéanti par le travail d'Henao, fidèle lieutenant de Kwiatkowski lors de cette 6e étape. Regroupés à moins d'un kilomètre de la ligne d'arrivée, les hommes de tête n'ont finalement rien pu faire face à l'ultime attaque de l'Autrichien Georg Preidler. Au classement, le Polonais Kwiatkowski conserve le maillot de leader avec 16 secondes d'avance sur Teuns et 24 secondes sur Bennett. Vendredi, la 7e et dernière étape offrira aux coureurs un parcours de 136 km entre Bukowina Tatrza¿ska et Bukowina Tatrza¿ska. En 2016, le Tour de Pologne avait été remporté par Tim Wellens avant de voir Dylan Teuns s'y imposer en 2017. (Belga)

L'échappée matinale de neuf coureurs, avec notamment le Belge Louis Vervaeke (Sunweb), a compté une avance maximale de 2:10 sur le peloton avant de perdre peu à peu ses éléments. Les derniers rescapés, Valerio Agnoli (Bahrain-Merida) et Nans Peters (AG2R La Mondiale) se sont finalement faits reprendre à 26 kilomètres de l'arrivée, laissant les favoris se disputer la victoire de l'étape. A moins de 10 kilomètres de l'arrivée, deux coureurs, le Néerlandais Sam Oomen (Sunweb) et le Belge Dries Devenyns (QuickStep-Floors) ont tenté leur chance. Malgré une avance de 20 secondes, le duo belgo-néerlandais s'est finalement fait reprendre à 3 kilomètres de l'arrivée, le moment choisi pour Sam Benett (LottoNL-Jumbo), troisième du classement général, pour surprendre les favoris. Un espoir anéanti par le travail d'Henao, fidèle lieutenant de Kwiatkowski lors de cette 6e étape. Regroupés à moins d'un kilomètre de la ligne d'arrivée, les hommes de tête n'ont finalement rien pu faire face à l'ultime attaque de l'Autrichien Georg Preidler. Au classement, le Polonais Kwiatkowski conserve le maillot de leader avec 16 secondes d'avance sur Teuns et 24 secondes sur Bennett. Vendredi, la 7e et dernière étape offrira aux coureurs un parcours de 136 km entre Bukowina Tatrza¿ska et Bukowina Tatrza¿ska. En 2016, le Tour de Pologne avait été remporté par Tim Wellens avant de voir Dylan Teuns s'y imposer en 2017. (Belga)