Les phases de groupes de l'Europa League et de la Conference League s'achèvent ce jeudi. Cette dernière journée offre un enjeu à Genk, qui peut encore se qualifier pour le deuxième tour de l'Europa League ou être reversé en Conference League.

UNE TROISIEME COUPE D'EUROPE DIFFERENTE POUR GENK ?

Pour le premier match du nouvel entraîneur Bernd Storck, Genk reçoit le Rapid Vienne (21h00). Dans le groupe H, les Limbourgeois occupent la troisième place avec 5 points, deux de moins que le Dinamo Zagreb qui se déplace à West Ham (13 points), assuré de la qualification. Le Rapid Vienne (3 points) peut encore finir troisième. Les confrontations directes étant à l'avantage du Dinamo Zagreb (0-3 et 1-1), Genk doit s'imposer et espérer une défaite des Croates pour arracher la deuxième place, qui offre un ticket pour les "barrages" contre un club classé troisième de son groupe de Ligue des Champions avec en jeu une qualification en huitièmes de finale de l'Europa League. Genk passera l'hiver européen aussi en terminant troisième du groupe. Dans ce cas, les Limbourgeois seront renvoyés en Conference League, où ils affronteront un deuxième de groupe de cette nouvelle compétition selon le même principe de "barrages" pour les huitièmes de finale. Détail cocasse, dans ce cas de figure, le vice-champion de Belgique, qui avait commencé sa saison européenne durant les tours préliminaires de la Ligue des Champions, disputera une troisième compétition européenne différente cette saison.

L'ANTWERP VEUT FINIR EN BEAUTE

Une défaite contre les Autrichiens signifiera une fin de saison européenne précoce pour le vainqueur de la Coupe de Belgique. Toujours en Europa League, l'Antwerp terminera sa campagne européenne à domicile contre l'Olympiacos (18h45). Le 'Great Old' ne peut plus rien espérer de la compétition avec ses 2 unités qui le condamnent à l'élimination. Troisième, Fenerbahçe (5 points) est en effet assuré de devancer les Anversois en raison des affrontements directs (2-2 et 0-3) en cas d'égalité. L'Olympiacos (9 points) vise lui la première place, occupée par l'Eintracht Francfort (11 points), qui rend visite à Fenerbahçe.

Eliminée des compétitions européennes, l'Antwerp doit l'emporter contre l'Olympiakos pour aider le coéfficient européen de la Belgique., iStock
Eliminée des compétitions européennes, l'Antwerp doit l'emporter contre l'Olympiakos pour aider le coéfficient européen de la Belgique. © iStock

LA GANTOISE POUR LE PLAISIR ET LE COEFFICIENT

En Conference League, La Gantoise (10 points) est assurée de la première place et donc d'une qualification en huitièmes de finale. Les Buffalos voudront terminer cette phase en beauté devant leur public contre le Flora Tallinn (5 points), toujours en course pour la deuxième place, derrière le Partizan Belgrade (7 points), qui reçoit Anorthosis Famagouste (5 points). Les tirages au sort des barrages pour les phases à élimination directe de l'Europa League et de la Conference League se tiendront le 13 décembre.

Les phases de groupes de l'Europa League et de la Conference League s'achèvent ce jeudi. Cette dernière journée offre un enjeu à Genk, qui peut encore se qualifier pour le deuxième tour de l'Europa League ou être reversé en Conference League. Pour le premier match du nouvel entraîneur Bernd Storck, Genk reçoit le Rapid Vienne (21h00). Dans le groupe H, les Limbourgeois occupent la troisième place avec 5 points, deux de moins que le Dinamo Zagreb qui se déplace à West Ham (13 points), assuré de la qualification. Le Rapid Vienne (3 points) peut encore finir troisième. Les confrontations directes étant à l'avantage du Dinamo Zagreb (0-3 et 1-1), Genk doit s'imposer et espérer une défaite des Croates pour arracher la deuxième place, qui offre un ticket pour les "barrages" contre un club classé troisième de son groupe de Ligue des Champions avec en jeu une qualification en huitièmes de finale de l'Europa League. Genk passera l'hiver européen aussi en terminant troisième du groupe. Dans ce cas, les Limbourgeois seront renvoyés en Conference League, où ils affronteront un deuxième de groupe de cette nouvelle compétition selon le même principe de "barrages" pour les huitièmes de finale. Détail cocasse, dans ce cas de figure, le vice-champion de Belgique, qui avait commencé sa saison européenne durant les tours préliminaires de la Ligue des Champions, disputera une troisième compétition européenne différente cette saison. Une défaite contre les Autrichiens signifiera une fin de saison européenne précoce pour le vainqueur de la Coupe de Belgique. Toujours en Europa League, l'Antwerp terminera sa campagne européenne à domicile contre l'Olympiacos (18h45). Le 'Great Old' ne peut plus rien espérer de la compétition avec ses 2 unités qui le condamnent à l'élimination. Troisième, Fenerbahçe (5 points) est en effet assuré de devancer les Anversois en raison des affrontements directs (2-2 et 0-3) en cas d'égalité. L'Olympiacos (9 points) vise lui la première place, occupée par l'Eintracht Francfort (11 points), qui rend visite à Fenerbahçe.En Conference League, La Gantoise (10 points) est assurée de la première place et donc d'une qualification en huitièmes de finale. Les Buffalos voudront terminer cette phase en beauté devant leur public contre le Flora Tallinn (5 points), toujours en course pour la deuxième place, derrière le Partizan Belgrade (7 points), qui reçoit Anorthosis Famagouste (5 points). Les tirages au sort des barrages pour les phases à élimination directe de l'Europa League et de la Conference League se tiendront le 13 décembre.