Les Limbourgeois de Felice Mazzu ont ouvert le score au quart d'heure de jeu, profitant d'un corner malencontreusement dégagé par Ronal Vargas dans son propre but (1-0, 16e). Le KVO n'a pas tardé à réagir, revenant au score à la marque d'une belle tête d'Idrissa Sylla, parfaitement servi par l'Islandais Ari Skulason (1-1, 32e). Genk a toutefois regagné les vestiaires avec un avantage d'un but. Au terme d'une belle action individuelle sur son flanc droit, Joakim Maehle a adressé un centre à ras de terre à son attaquant nigérian Paul Onuachu (2-1, 44e), buteur pour la deuxième fois de la saison.

Il aura fallu deux belles parades de son gardien Gaëtan Coucke, devant Vargas (63e) et Robbie D'Haese (79e), pour que Genk ne voit pas son adversaire revenir au score. En fin de match, les Genkois ont tué tout suspense sur une contre attaque rondement menée. Un centre du Japonais Junya Ito a trouvé le Norvégien Sander Berge, esseulé au 2e poteau (3-1, 90e).

Genk, qui s'impose après un partage à Bruges (1-1) et une défaite à Charleroi (2-1), remonte à la 7e place avec 13 unités. Dimanche, le Standard défiera la KAS Eupen (14h30), le Club de Bruges accueillera Anderlecht (18h) alors que La Gantoise se déplacera à Zulte Waregem (20h).