Le match commençait de la meilleure des manières pour les Limbourgeois qui ouvraient le score après moins de deux minutes de jeu grâce à Kristian Thorstvedt, déjà buteur ce week-end face à Charleroi (2e, 1-0). Les hommes de John van den Brom enfonçaient rapidement le clou quand Luca Oyen envoyait un centre directement sur la tête de Daniel Munoz qui inscrivait son premier but sous le maillot bleu du Racing Genk (10e, 2-0). En deuxième période, les Genkois faisaient preuve de sérieux et géraient la situation et se permettaient même un troisième but. Munoz se muait en passeur pour Thorstvedt qui s'offrait un doublé, son premier avec Genk (64e, 3-0). Les Limbourgeois étaient même proches d'inscrire un quatrième but mais la lourde frappe de Cyriel Dessers, malheureux, s'écrasait sur la barre transversale de Gaetan Coucke (81e). Sur la contre-attaque, Malines réduisait le score grâce à Kerim Mrabti (82e, 3-1). Mais les Malinois n'avaient même pas l'occasion de rêver, Theo Bongonda finissait en puissance un travail bien entamé par Dessers et rétablissait l'écart de trois buts entre les deux équipes (85e, 4-1). (Belga)

Le match commençait de la meilleure des manières pour les Limbourgeois qui ouvraient le score après moins de deux minutes de jeu grâce à Kristian Thorstvedt, déjà buteur ce week-end face à Charleroi (2e, 1-0). Les hommes de John van den Brom enfonçaient rapidement le clou quand Luca Oyen envoyait un centre directement sur la tête de Daniel Munoz qui inscrivait son premier but sous le maillot bleu du Racing Genk (10e, 2-0). En deuxième période, les Genkois faisaient preuve de sérieux et géraient la situation et se permettaient même un troisième but. Munoz se muait en passeur pour Thorstvedt qui s'offrait un doublé, son premier avec Genk (64e, 3-0). Les Limbourgeois étaient même proches d'inscrire un quatrième but mais la lourde frappe de Cyriel Dessers, malheureux, s'écrasait sur la barre transversale de Gaetan Coucke (81e). Sur la contre-attaque, Malines réduisait le score grâce à Kerim Mrabti (82e, 3-1). Mais les Malinois n'avaient même pas l'occasion de rêver, Theo Bongonda finissait en puissance un travail bien entamé par Dessers et rétablissait l'écart de trois buts entre les deux équipes (85e, 4-1). (Belga)