Une semaine après leur victoire en finale de la Coupe de Belgique, les Buffalos se créaient la première opportunité de la rencontre via Roman Bezus (16e). Sur le contre, Genk manquait l'ouverture du score après un raté de Kristian Thorstvedt (17e).

La Gantoise était ensuite réduite à dix après l'exclusion de Vadis Odjidja-Ofoe qui écopait de deux cartes jaunes en une minute. La première pour un tacle sur Angelo Preciado et la seconde pour rouspétance. Dans la foulée, Hein Vanhaezebrouck, l'entraîneur gantois était aussi exclu par l'arbitre Nathan Verboomen (35e).

Après la pause, Gand pensait ouvrir le score dès la reprise mais le but de Darko Lemajic, à la retombée d'un coup franc de Sven Kums, était annulé pour une position de hors-jeu (46e).

C'était ensuite au tour de Genk de partir à l'assaut du but gantois. Le centre de Luca Oyen trouvait la tête de Théo Bongonda mais la reprise de l'ailier limbourgeois était trop croisée (72e).

En supériorité numérique, le Racing poussait en fin de match et le jeune Andras Nemeth, 19 ans, monté au jeu quelques minutes plus tôt, offrait la victoire à Genk dans les arrêts de jeu (90e+1).

Au classement, Genk totalise 29 points et rejoint Malines, vainqueur 1-0 de Charleroi samedi, à la deuxième place. La Gantoise reste en tête avec 31 points. Charleroi ferme la marche avec 27 points.

Une semaine après leur victoire en finale de la Coupe de Belgique, les Buffalos se créaient la première opportunité de la rencontre via Roman Bezus (16e). Sur le contre, Genk manquait l'ouverture du score après un raté de Kristian Thorstvedt (17e). La Gantoise était ensuite réduite à dix après l'exclusion de Vadis Odjidja-Ofoe qui écopait de deux cartes jaunes en une minute. La première pour un tacle sur Angelo Preciado et la seconde pour rouspétance. Dans la foulée, Hein Vanhaezebrouck, l'entraîneur gantois était aussi exclu par l'arbitre Nathan Verboomen (35e). Après la pause, Gand pensait ouvrir le score dès la reprise mais le but de Darko Lemajic, à la retombée d'un coup franc de Sven Kums, était annulé pour une position de hors-jeu (46e). C'était ensuite au tour de Genk de partir à l'assaut du but gantois. Le centre de Luca Oyen trouvait la tête de Théo Bongonda mais la reprise de l'ailier limbourgeois était trop croisée (72e). En supériorité numérique, le Racing poussait en fin de match et le jeune Andras Nemeth, 19 ans, monté au jeu quelques minutes plus tôt, offrait la victoire à Genk dans les arrêts de jeu (90e+1). Au classement, Genk totalise 29 points et rejoint Malines, vainqueur 1-0 de Charleroi samedi, à la deuxième place. La Gantoise reste en tête avec 31 points. Charleroi ferme la marche avec 27 points.