"Le KRC Genk reste financièrement stable et exempt de dettes", indique le club champion de Belgique. "Les capitaux propres s'élèvent à 45,5 millions d'euros. Les revenus d'exploitation s'élèvent à presque 57 millions d'euros, une hausse de 6 millions par rapport à la saison dernière. La différence est due à la hausse des revenus en championnat de Belgique (+3), la belle campagne en Europa League (+12) et moins de transferts sortants (-8,7). Grâce à notre 4e titre de champion, les succès en Europe et les investissements annuels dans l'équipe, davantage de salaires et de primes ont été payés (+8,3). D'importants transferts entrants ont également augmenté l'amortissement comptable (+2,5)".

Pour la saison actuelle, Genk prévoit une année exceptionnelle, avec d'importants revenus grâce aux transferts de, notamment, Leandro Trossard et Ruslan Malinovskyi, et la participation à la Ligue des champions.

"L'été dernier, le club a investi dans les transferts, mais pourra toutefois afficher un solide résultat positif l'année prochaine, ce qui compense largement la perte limitée de la saison dernière. Les ressources disponibles seront investies à court terme dans le développement de l'équipe et dans le nouveau centre d'entraînement. Ce dernier est nécessaire pour orienter et développer de manière optimale les talents de demain, conformément à la philosophie du club. Le KRC Genk se prépare en outre à jouer dans un nouveau stade ou un stade rénové à moyen terme".