Comme prévu, Hannes Wolf a aligné deux équipes différentes, celle de la première période se montrant plus incisive. Théo Bongonda a rapidement mis les Genkois à l'aise (6e, 1-0). L'ailier a ensuite marqué la supériorité de son équipe en doublant la mise sur penalty (34e, 2-0). La seconde période a débuté avec le même scénario mais Genk s'est montré moins précis dans la construction à partir du milieu du terrain. L'Excelsior en a profité pour se rapprocher du but de Danny Vukovic. Après une première alerte, le gardien australien a été surpris par une volée croisée d'Elias Omarsson (73e, 2-1). C'est probablement, ce qu'il fallait pour que les Limbourgeois se relancent. Neto Borges, qui était resté sur le banc contre l'Union Saint-Gilloise, a redonné de l'air aux Limbourgeois (76e, 3-1). Enfin, Cyriel Dessers a inscrit son premier but pour sa nouvelle équipe (88e, 4-1). (Belga)

Comme prévu, Hannes Wolf a aligné deux équipes différentes, celle de la première période se montrant plus incisive. Théo Bongonda a rapidement mis les Genkois à l'aise (6e, 1-0). L'ailier a ensuite marqué la supériorité de son équipe en doublant la mise sur penalty (34e, 2-0). La seconde période a débuté avec le même scénario mais Genk s'est montré moins précis dans la construction à partir du milieu du terrain. L'Excelsior en a profité pour se rapprocher du but de Danny Vukovic. Après une première alerte, le gardien australien a été surpris par une volée croisée d'Elias Omarsson (73e, 2-1). C'est probablement, ce qu'il fallait pour que les Limbourgeois se relancent. Neto Borges, qui était resté sur le banc contre l'Union Saint-Gilloise, a redonné de l'air aux Limbourgeois (76e, 3-1). Enfin, Cyriel Dessers a inscrit son premier but pour sa nouvelle équipe (88e, 4-1). (Belga)