Genk, qui avait battu Malmö 2-0 lors de la 1e journée, est leader du groupe I avec 7 points, 2 de plus que Sarpsborg et Malmö, et 3 de plus que Besiktas. Une victoire en Suède qualifierait les Limbourgeois, toujours leaders du championnat malgré un 1 sur 6 . Un nul ou une défaite ne scellerait pas le sort de l'équipe de Philippe Clément, qui accueillera Sarpsborg le jeudi 13 décembre dans le cadre de la dernière journée.

Victoire impérative pour le Standard

Troisième du groupe J avec 6 points, à 3 longueurs de Krasnodar et du FC Séville, le Standard est dans l'obligation de battre Séville jeudi à Sclessin (21h00) pour espérer terminer à une des deux premières places qualificatives. Le club andalou, leader de la Liga, peut lui se contenter d'un point en bord de Meuse pour assurer sa qualification. La tâche ne s'annonce pas facile pour les Liégeois, qui avaient été battus 5-1 par Séville au match aller. Mais les Espagnols ont été battus à Krasnodar et ils ont souffert à Akhisar.

"Un signe qu'ils sont moins forts en déplacement? Espérons-le", dit Michel Preud'homme, l'entraîneur du Standard. "Mais dans ces rencontres, le club andalou a tout de même eu la maîtrise du match. En cas de succès, conjugué à une défaite de Krasnodar à Akhisar, le Standard peut se hisser parmi les deux premiers. Mais pour cela, nous devons faire le match parfait et espérer que l'adversaire soit un peu moins fort", a ajouté Michel Preud'homme. "Il faudra être bien concentré et positionné en perte de balle, ce qui demande déjà beaucoup d'énergie. Mais il faudra aussi en garder suffisamment pour leur faire mal, balle au pied. C'est pour cela que ce genre de match est très intéressant dans l'évolution de chacun, à tous les niveaux."

Anderlecht pour sauver l'honneur

Enfin, Anderlecht recevra le Spartak Trnava au Parc Astrid (18h55) dans une rencontre dénuée d'enjeu pour les Mauves, éliminés à la suite de leur défaite à Fenerbahçe (2-0) le 8 novembre. Ce revers a été suivi par une réorganisation du département sportif du club bruxellois, dont Michael Verschueren est devenu le directeur sportif. Sur le terrain, Anderlecht, qui avait entamé l'Europa League par une défaite à Trnava (1-0), pointe au dernier rang du groupe D avec 1 point. Une victoire jeudi permettrait au RSCA de laisser la dernière place à son adversaire du jour, actuellement 3e (3 points) et qui peut encore mathématiquement rêver des 16e de finale. L'entraîneur anderlechtois Hein Vanhaezebrouck doit composer avec une multitude de blessés face aux Slovaques.

"Je n'ai que seize joueurs de l'équipe première actuellement disponibles. Je vais donc devoir compléter ma sélection par des joueurs de l'équipe B. Ce n'est pas spécialement un problème car je sens que mon groupe est encore motivé. Ceux qui ne jouent pas souvent pourront saisir leur chance", a déclaré Vanhaezebrouck mercredi en conférence de presse.