Après avoir donné le coup d'envoi, Genk a fait mine de se lancer à l'assaut du but adverse. Une mise en train sans âme à l'image du tir esquissé par Tino Sven Susic (2e) et une talonnade manquée de Karelis (8e). Dans l'autre camp, Verdier s'est montré plus dangereux. Arrêté une première fois fautivement par Jakub Brabec (7e), le Français n'a pas tremblé quand il s'est retrouvé face à Marco Bizot(10e, 0-1). Sur la deuxième occasion malinoise, Mats Rits a failli réussir le doublé parfait (13e).

La rencontre se poursuivait sur un rythme peu endiablé quand une phase digne d'une partie de flipper s'est déroulée devant le but malinois (16e). Un premier tir de Susic a été repoussé à même la ligne par Edin Cicalic sur le montant. Le ballon a rebondi dans les pieds de Susic dont le tir a, cette fois, été dévié du bras par Rits. Après trois minutes, l'arbitre Luc Wouters a accordé le penalty, mais a exclu ... Laurens Paulussen. Karelis a relancé Genk (21e, 1-1). Malines n'a pas craqué directement après ce coup de malchance et a même obligé Bizot à contrer deux essais consécutifs de Dimitris Kolovos et Verdier (29e).

A la reprise, la défense malinoise a traîné avant de se débarrasser du ballon. Une erreur que Bailey lui a fait payer cash (51e, 2-1). Les Limbourgeois ont alors entamé une longue descente vers la victoire que Thomas Buffel (57e), Omar Colley (58e), Karelis (69e) et le remplaçant Aly Samatta (82e) auraient pu rendre plus éclatante.

Après avoir donné le coup d'envoi, Genk a fait mine de se lancer à l'assaut du but adverse. Une mise en train sans âme à l'image du tir esquissé par Tino Sven Susic (2e) et une talonnade manquée de Karelis (8e). Dans l'autre camp, Verdier s'est montré plus dangereux. Arrêté une première fois fautivement par Jakub Brabec (7e), le Français n'a pas tremblé quand il s'est retrouvé face à Marco Bizot(10e, 0-1). Sur la deuxième occasion malinoise, Mats Rits a failli réussir le doublé parfait (13e). La rencontre se poursuivait sur un rythme peu endiablé quand une phase digne d'une partie de flipper s'est déroulée devant le but malinois (16e). Un premier tir de Susic a été repoussé à même la ligne par Edin Cicalic sur le montant. Le ballon a rebondi dans les pieds de Susic dont le tir a, cette fois, été dévié du bras par Rits. Après trois minutes, l'arbitre Luc Wouters a accordé le penalty, mais a exclu ... Laurens Paulussen. Karelis a relancé Genk (21e, 1-1). Malines n'a pas craqué directement après ce coup de malchance et a même obligé Bizot à contrer deux essais consécutifs de Dimitris Kolovos et Verdier (29e). A la reprise, la défense malinoise a traîné avant de se débarrasser du ballon. Une erreur que Bailey lui a fait payer cash (51e, 2-1). Les Limbourgeois ont alors entamé une longue descente vers la victoire que Thomas Buffel (57e), Omar Colley (58e), Karelis (69e) et le remplaçant Aly Samatta (82e) auraient pu rendre plus éclatante.