Qualifié pour les seizièmes de finale en cas de victoire, le Racing démarrait la rencontre avec son meilleur onze de base sur le terrain de Malmö. Face à une équipe suédoise bien regroupée, les Limbourgeois avaient du mal à trouver l'ouverture. Trossard se créait une première occasion mais sa frappe était trop molle pour inquiéter Dahlin (10e). Les hommes de Philippe Clément ouvraient finalement la marque à quelques secondes du repos. Trossard servait Pozuelo sur le côté gauche et l'Espagnol trompait Dahlin d'une balle piquée (42e).

Genk devra attendre la dernière journée

Après la pause, Genk filait tout droit vers la qualification lorsque Paintsil plantait le deuxième but limbourgeois (53e). Seulement, c'était sans compter sur le réveil des Suédois qui marquaient deux buts en 120 secondes pour refaire leur retard. Lewicki d'une frappe croisée (65e) et Antonsson suite à une erreur d'Aidoo (67e) avaient remis les deux équipes à égalité. Genk tentait alors le tout pour le tout pour décrocher la victoire mais en vain et devra encore patienter avant de valider sa qualification.

Au classement, Genk (8 points) garde la tête du groupe I avec un point d'avance sur Besiktas, vainqueur 2-3 à Sarpsborg. Malmö (6 points) et Sarpsborg (5 points) peuvent encore se qualifier. Lors de la sixième et dernière journée, Genk reçoit Sarpsborg et Malmö se rend à Besiktas. Les Limbourgeois devront s'imposer pour rejoindre les seizièmes de finale

Qualifié pour les seizièmes de finale en cas de victoire, le Racing démarrait la rencontre avec son meilleur onze de base sur le terrain de Malmö. Face à une équipe suédoise bien regroupée, les Limbourgeois avaient du mal à trouver l'ouverture. Trossard se créait une première occasion mais sa frappe était trop molle pour inquiéter Dahlin (10e). Les hommes de Philippe Clément ouvraient finalement la marque à quelques secondes du repos. Trossard servait Pozuelo sur le côté gauche et l'Espagnol trompait Dahlin d'une balle piquée (42e). Après la pause, Genk filait tout droit vers la qualification lorsque Paintsil plantait le deuxième but limbourgeois (53e). Seulement, c'était sans compter sur le réveil des Suédois qui marquaient deux buts en 120 secondes pour refaire leur retard. Lewicki d'une frappe croisée (65e) et Antonsson suite à une erreur d'Aidoo (67e) avaient remis les deux équipes à égalité. Genk tentait alors le tout pour le tout pour décrocher la victoire mais en vain et devra encore patienter avant de valider sa qualification. Au classement, Genk (8 points) garde la tête du groupe I avec un point d'avance sur Besiktas, vainqueur 2-3 à Sarpsborg. Malmö (6 points) et Sarpsborg (5 points) peuvent encore se qualifier. Lors de la sixième et dernière journée, Genk reçoit Sarpsborg et Malmö se rend à Besiktas. Les Limbourgeois devront s'imposer pour rejoindre les seizièmes de finale