Genk menait déjà 0-4 à la mi-temps. Premier artificier à dégainer, Paul Onuachu ouvrait le score après 9 minutes, imité par Junya Ito qui trompait Thomas Didillon pour faire 0-2 à la 16e minute.

Bryan Heynen, revenu il y a quelques semaines après avoir été écarté onze mois en raison d'une blessure au genou, inscrivait le but du 0-3 à la demi-heure de jeu. Huit minutes plus tard, Paul Onuachu s'offrait un doublé qui permettait à l'équipe de John van den Brom de rejoindre les vestiaires avec 4 buts d'avance.

Après la pause, Dino Hotic réduisait l'écart d'une frappe dans la lucarne à la 51e minute. Auteur d'un doublé lors des trois derniers matchs de Genk, Théo Bongonda plantait son but à la 74e minute, son 9e but de la saison, le 8e en cinq matches.

Grâce à cette 6e victoire d'affilée, Genk déloge provisoirement le Club Bruges de la 1e place du classement. Désormais 2e à 2 unités des Limbourgeois, les Gazelles pourront reprendre la tête en cas de succès à Mouscron samedi soir.

Genk menait déjà 0-4 à la mi-temps. Premier artificier à dégainer, Paul Onuachu ouvrait le score après 9 minutes, imité par Junya Ito qui trompait Thomas Didillon pour faire 0-2 à la 16e minute. Bryan Heynen, revenu il y a quelques semaines après avoir été écarté onze mois en raison d'une blessure au genou, inscrivait le but du 0-3 à la demi-heure de jeu. Huit minutes plus tard, Paul Onuachu s'offrait un doublé qui permettait à l'équipe de John van den Brom de rejoindre les vestiaires avec 4 buts d'avance. Après la pause, Dino Hotic réduisait l'écart d'une frappe dans la lucarne à la 51e minute. Auteur d'un doublé lors des trois derniers matchs de Genk, Théo Bongonda plantait son but à la 74e minute, son 9e but de la saison, le 8e en cinq matches. Grâce à cette 6e victoire d'affilée, Genk déloge provisoirement le Club Bruges de la 1e place du classement. Désormais 2e à 2 unités des Limbourgeois, les Gazelles pourront reprendre la tête en cas de succès à Mouscron samedi soir.