"Benteke souffre d'une infection virale constatée par notre staff médical et ne s'entraîne d'ailleurs pas", a précisé Rudi Pascal, porte-parole de Genk. "Mario Been l'a eu au téléphone et a décidé de ne pas le retenir, vu que le joueur ne se sent pas en état."

Toutefois, il est de notoriété publique que Christian Benteke a été l'objet d'une offre d'Aston Villa. Le club anglais a proposé 7 millions à Genk qui en réclamerait 15. Depuis lundi et le refus de Genk, Benteke ne s'est plus pointé à l'entraînement. Un doute plane donc quant à la véracité de sa maladie.

Le jeune belge de 21 ans avoue rêver de la Premier League et un passage à Aston Villa, équipe du subtop anglais, serait un pas en avant dans la carrière du prolifique buteur de Genk. Il faudra dès lors voir si Genk et Aston Villa pourront arriver à un compromis. Les Villans ne déposeront pas la somme demandée, la preuve : "depuis, il n'y a pas eu de nouvelle approche", a déclaré Rudi Pascal.

Mario Been devra donc faire sans son attaquant face à Lucerne. Les Genkois ont encore toutes leurs chances et le coach reste pragmatique. "On ne va pas changer notre manière de jouer et notre occupation de terrain", a expliqué le T1 limbourgeois. "On va simplement remplacer le joueur absent par un autre pour arriver malgré tout à éliminer Lucerne."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Benteke souffre d'une infection virale constatée par notre staff médical et ne s'entraîne d'ailleurs pas", a précisé Rudi Pascal, porte-parole de Genk. "Mario Been l'a eu au téléphone et a décidé de ne pas le retenir, vu que le joueur ne se sent pas en état." Toutefois, il est de notoriété publique que Christian Benteke a été l'objet d'une offre d'Aston Villa. Le club anglais a proposé 7 millions à Genk qui en réclamerait 15. Depuis lundi et le refus de Genk, Benteke ne s'est plus pointé à l'entraînement. Un doute plane donc quant à la véracité de sa maladie. Le jeune belge de 21 ans avoue rêver de la Premier League et un passage à Aston Villa, équipe du subtop anglais, serait un pas en avant dans la carrière du prolifique buteur de Genk. Il faudra dès lors voir si Genk et Aston Villa pourront arriver à un compromis. Les Villans ne déposeront pas la somme demandée, la preuve : "depuis, il n'y a pas eu de nouvelle approche", a déclaré Rudi Pascal. Mario Been devra donc faire sans son attaquant face à Lucerne. Les Genkois ont encore toutes leurs chances et le coach reste pragmatique. "On ne va pas changer notre manière de jouer et notre occupation de terrain", a expliqué le T1 limbourgeois. "On va simplement remplacer le joueur absent par un autre pour arriver malgré tout à éliminer Lucerne." Sportfootmagazine.be, avec Belga