Genk a directement prouvé à son public mécontent qu'il avait l'intention de lui offrir du spectacle. Dès la première attaque (2e), Mboyo a ouvert la marque (1-0) et à la 6e, l'attaquant a servi Gorius, qui a trompé Van Langendonck une nouvelle fois (2-0). Malgré le retour de Tshimanga à l'arrière gauche et Anele, qui retrouvait sa place de prédilection sur l'autre flanc, le Racing n'a pas conservé cet avantage intact. A la 12e, sur son premièr véritable assaut, Westerlo a refait une partie de son retard par Annys (2-1). Si après ce départ éclair, la tension a un peu baissé, les deux équipes ont continué à se créer des occasions de buts. Mais les attaquants Mboyo et Cissé (Genk) et McDonald (Westerlo) n'ont pas fait preuve du dynamisme nécessaire pour les transformer. A la reprise, Genk s'est montré furieux et a porté le danger dans l'autre camp. Dans un premier temps, les Limbourgeois ont multiplié les tirs au but avant de gérer leur avance. A la 78e, Schrijvers, qui est monté au jeu 5 minutes plus tôt, a assuré à Genk sa deuxième victoire de la saison à domicile.

Genk a directement prouvé à son public mécontent qu'il avait l'intention de lui offrir du spectacle. Dès la première attaque (2e), Mboyo a ouvert la marque (1-0) et à la 6e, l'attaquant a servi Gorius, qui a trompé Van Langendonck une nouvelle fois (2-0). Malgré le retour de Tshimanga à l'arrière gauche et Anele, qui retrouvait sa place de prédilection sur l'autre flanc, le Racing n'a pas conservé cet avantage intact. A la 12e, sur son premièr véritable assaut, Westerlo a refait une partie de son retard par Annys (2-1). Si après ce départ éclair, la tension a un peu baissé, les deux équipes ont continué à se créer des occasions de buts. Mais les attaquants Mboyo et Cissé (Genk) et McDonald (Westerlo) n'ont pas fait preuve du dynamisme nécessaire pour les transformer. A la reprise, Genk s'est montré furieux et a porté le danger dans l'autre camp. Dans un premier temps, les Limbourgeois ont multiplié les tirs au but avant de gérer leur avance. A la 78e, Schrijvers, qui est monté au jeu 5 minutes plus tôt, a assuré à Genk sa deuxième victoire de la saison à domicile.