Le club limbourgeois a en effet annoncé mercredi avoir décidé de ne pas contester la décision de la commission des litiges de l'Union belge de football qui a infligé deux journées de suspension et 800 euros d'amende au défenseur limbourgeois.

Lors de la défaite 2-1 au Standard, Walsh a taclé la cheville de l'attaquant liégeois Edmilson à la 70e minute. L'arbitre Delferière l'a exclu pour ce geste. Le parquet de la fédération avait requis lundi 2 journées de suspension et 600 euros d'amende en guise de règlement à l'amiable. Genk avait refusé la transaction et s'était retrouvé devant la commission des litiges, qui a confirmé la décision du parquet et augmenté de 200 euros l'amende. Les Limbourgeois acceptent cette sanction. Walsh ne pourra donc pas disputer le match à domicile contre Ostende comptant pour la 30e journée de Jupiler Pro League, ainsi que le premier match des POI.

Le club limbourgeois a en effet annoncé mercredi avoir décidé de ne pas contester la décision de la commission des litiges de l'Union belge de football qui a infligé deux journées de suspension et 800 euros d'amende au défenseur limbourgeois. Lors de la défaite 2-1 au Standard, Walsh a taclé la cheville de l'attaquant liégeois Edmilson à la 70e minute. L'arbitre Delferière l'a exclu pour ce geste. Le parquet de la fédération avait requis lundi 2 journées de suspension et 600 euros d'amende en guise de règlement à l'amiable. Genk avait refusé la transaction et s'était retrouvé devant la commission des litiges, qui a confirmé la décision du parquet et augmenté de 200 euros l'amende. Les Limbourgeois acceptent cette sanction. Walsh ne pourra donc pas disputer le match à domicile contre Ostende comptant pour la 30e journée de Jupiler Pro League, ainsi que le premier match des POI.