Genk, leader du championnat, s'est réjouit de présenter un troisième rapport positif d'affilée. "Le club reste stable financièrement et sans dettes, c'est très important", indique le communiqué. "Le club va pouvoir continuer à investir dans l'équipe sur le terrain, mais aussi pouvoir grandir à côté". L'idée d'un nouveau complexe d'entraînement et, à plus long terme, d'un nouveau stade, sont ainsi sur la table.

Bilan positif pour Genk

Les capitaux propres du club limbourgeois sont ainsi passés de 43,9 à 47,2 millions d'euros, détaille le communiqué. Le résultat opérationnel s'élève à 50 millions d'euros. Lors de la saison précédente, les revenus d'exploitation étaient un peu plus élevés (73 millions d'euros), "mais c'était exceptionnel compte tenu de la campagne européenne très réussie et des revenus de transfert particulièrement élevés".

Genk trône en tête du championnat de Belgique avec 35 points en 15 rencontres, soit 4 de mieux que le Club Bruges, champion sortant, et l'Antwerp, et 5 de plus qu'Anderlecht.

Genk, leader du championnat, s'est réjouit de présenter un troisième rapport positif d'affilée. "Le club reste stable financièrement et sans dettes, c'est très important", indique le communiqué. "Le club va pouvoir continuer à investir dans l'équipe sur le terrain, mais aussi pouvoir grandir à côté". L'idée d'un nouveau complexe d'entraînement et, à plus long terme, d'un nouveau stade, sont ainsi sur la table. Les capitaux propres du club limbourgeois sont ainsi passés de 43,9 à 47,2 millions d'euros, détaille le communiqué. Le résultat opérationnel s'élève à 50 millions d'euros. Lors de la saison précédente, les revenus d'exploitation étaient un peu plus élevés (73 millions d'euros), "mais c'était exceptionnel compte tenu de la campagne européenne très réussie et des revenus de transfert particulièrement élevés". Genk trône en tête du championnat de Belgique avec 35 points en 15 rencontres, soit 4 de mieux que le Club Bruges, champion sortant, et l'Antwerp, et 5 de plus qu'Anderlecht.