Parti avec le dossard 35 (grâce à ses bonnes performances cet été en Nouvelle-Zélande), l'Edegemois de naissance, installé en Autriche, s'est classé 28e de la manche initiale à 2.79 secondes à Hirscher. Troisième skieur à s'élancer dans la seconde manche, il a été excellent et signé le 17e chrono à 69/100es de l'Italien Riccardo Tonetti. Maes avait terminé 32e du slalom géant des JO de Pyeongchang en février. Il s'agit du meilleur résultat belge en Coupe du monde de ski alpin depuis la 18e place du Thimistérien Armand Marchant, 20 ans lui aussi, dans le slalom de Val d'Isère en 2016. L'Autrichien de 29 ans enlève son 5e succès dans le Géant de Val d'Isère (après 2009, 2012, 2013 et 2015), considéré comme le plus difficile de la saison, et son 29e succès en Coupe du monde dans cette discipline. Il est aussi monté sur le 166e podium de sa carrière. Hirscher conforte sa première place dans la Coupe du monde après cette 7e des 41 épreuves de la saison. Dès la première manche, le septuple tenant du gros globe de cristal, qui s'était élancé avec le dossard 1, avait fait le vide derrière lui en repoussant le Slovène Zan Kranjec, 2e, à 71/100es de seconde. Hirscher avait dû se contenter de la 2e place dans le premier Géant de la saison le 2 décembre à Beaver Creek (Etats-Unis) derrière l'Allemand Stefan Luitz. L'Autrichien pourrait toutefois récupérer la victoire. Luitz aurait respiré de l'oxygène en bombonne entre les deux manches ce qui est interdit par le règlement antidopage et pourrait être déclassé. Hirscher sera le favori du slalom de Val d'Isère programmé dimanche qu'il a gagné l'an dernier. (Belga)

Parti avec le dossard 35 (grâce à ses bonnes performances cet été en Nouvelle-Zélande), l'Edegemois de naissance, installé en Autriche, s'est classé 28e de la manche initiale à 2.79 secondes à Hirscher. Troisième skieur à s'élancer dans la seconde manche, il a été excellent et signé le 17e chrono à 69/100es de l'Italien Riccardo Tonetti. Maes avait terminé 32e du slalom géant des JO de Pyeongchang en février. Il s'agit du meilleur résultat belge en Coupe du monde de ski alpin depuis la 18e place du Thimistérien Armand Marchant, 20 ans lui aussi, dans le slalom de Val d'Isère en 2016. L'Autrichien de 29 ans enlève son 5e succès dans le Géant de Val d'Isère (après 2009, 2012, 2013 et 2015), considéré comme le plus difficile de la saison, et son 29e succès en Coupe du monde dans cette discipline. Il est aussi monté sur le 166e podium de sa carrière. Hirscher conforte sa première place dans la Coupe du monde après cette 7e des 41 épreuves de la saison. Dès la première manche, le septuple tenant du gros globe de cristal, qui s'était élancé avec le dossard 1, avait fait le vide derrière lui en repoussant le Slovène Zan Kranjec, 2e, à 71/100es de seconde. Hirscher avait dû se contenter de la 2e place dans le premier Géant de la saison le 2 décembre à Beaver Creek (Etats-Unis) derrière l'Allemand Stefan Luitz. L'Autrichien pourrait toutefois récupérer la victoire. Luitz aurait respiré de l'oxygène en bombonne entre les deux manches ce qui est interdit par le règlement antidopage et pourrait être déclassé. Hirscher sera le favori du slalom de Val d'Isère programmé dimanche qu'il a gagné l'an dernier. (Belga)