"Je pense que nous avons disputé la course comme prévu et comme nous avons voulu", a expliqué Wout van Aert. "Nous avons livré une course très agressive et montré que nous voulions essayer de nous imposer en plaçant Christophe Laporte dans l'échappée décisive. La situation était donc idéale. Il y avait eu un mouvement dans la deuxième ascension du Mont Kemmel, qui est très dur. Je pense que nous avons bien organisé la situation, avec un peu d'avance, mais tous ces écarts ont été très courts dimanche. Beaucoup d'équipes visaient une arrivée au sprint et il n'a pas été évident de garder notre avance du Kemmel. Je n'avais peut-être pas les jambes de vendredi à l'E3. Je veux aussi dire que le vainqueur Biniam Girmay est impressionnant. Je le félicite pour sa victoire". (Belga)

"Je pense que nous avons disputé la course comme prévu et comme nous avons voulu", a expliqué Wout van Aert. "Nous avons livré une course très agressive et montré que nous voulions essayer de nous imposer en plaçant Christophe Laporte dans l'échappée décisive. La situation était donc idéale. Il y avait eu un mouvement dans la deuxième ascension du Mont Kemmel, qui est très dur. Je pense que nous avons bien organisé la situation, avec un peu d'avance, mais tous ces écarts ont été très courts dimanche. Beaucoup d'équipes visaient une arrivée au sprint et il n'a pas été évident de garder notre avance du Kemmel. Je n'avais peut-être pas les jambes de vendredi à l'E3. Je veux aussi dire que le vainqueur Biniam Girmay est impressionnant. Je le félicite pour sa victoire". (Belga)