Jeudi, Kopecky a disputé la classique Bruges-La Panne au service de l'équipe en emmenant le sprint pour Lonneke Uneke, quatrième au terme de la course. "Je me suis entraînée dur ces dernières semaines. Malgré ces grosses charges de travail, j'ai confirmé lors de Bruges-La Panne que j'avais de bonnes jambes." "Il va sans dire que Gand-Wevelgem me convient, mais je n'ai aucun sentiment de revanche après ces deuxièmes places. Je n'ai pas non plus peur de rendre service comme à Bruges-La Panne. La grande force de SD Worx est que lors de chaque course, nous pouvons jouer plusieurs pions. J'ai fait des progrès significatifs cette année et j'ai ma place au sein du gratin du cyclisme mondial féminin. Cependant, je ne suis pas du genre à le crier sur tous les toits, je préfère laisser les résultats parler d'eux-mêmes." (Belga)

Jeudi, Kopecky a disputé la classique Bruges-La Panne au service de l'équipe en emmenant le sprint pour Lonneke Uneke, quatrième au terme de la course. "Je me suis entraînée dur ces dernières semaines. Malgré ces grosses charges de travail, j'ai confirmé lors de Bruges-La Panne que j'avais de bonnes jambes." "Il va sans dire que Gand-Wevelgem me convient, mais je n'ai aucun sentiment de revanche après ces deuxièmes places. Je n'ai pas non plus peur de rendre service comme à Bruges-La Panne. La grande force de SD Worx est que lors de chaque course, nous pouvons jouer plusieurs pions. J'ai fait des progrès significatifs cette année et j'ai ma place au sein du gratin du cyclisme mondial féminin. Cependant, je ne suis pas du genre à le crier sur tous les toits, je préfère laisser les résultats parler d'eux-mêmes." (Belga)