"C'est incroyable. Je n'ai pas de mots pour ça et ça ne m'arrive pas très souvent. L'année dernière, j'étais l'Espoir et maintenant je suis le Sportif de l'année. Un tel prix ne fait que me motiver davantage pour l'avenir. Cela ne me rend pas nerveux, je veux y aller encore plus fort. Il en sera toujours ainsi à l'avenir. Je reçois aussi beaucoup d'aide, de ma famille, de ma petite amie et bien sûr de ma fantastique équipe (Deceuninck-Quick Step, NDLR). Pour l'année prochaine, j'ai quatre grands objectifs: Liège-Bastogne-Liège, le contre-la-montre olympique à Tokyo, la course sur route de la Coupe du Monde et le Tour de Lombardie". "Succéder aux plus grands sportifs belges signifie beaucoup pour moi", a ajouté Remco Evenepoel qui refuse de ressentir la pression. "J'essaie de me concentrer sur ce que je dois faire." (Belga)

"C'est incroyable. Je n'ai pas de mots pour ça et ça ne m'arrive pas très souvent. L'année dernière, j'étais l'Espoir et maintenant je suis le Sportif de l'année. Un tel prix ne fait que me motiver davantage pour l'avenir. Cela ne me rend pas nerveux, je veux y aller encore plus fort. Il en sera toujours ainsi à l'avenir. Je reçois aussi beaucoup d'aide, de ma famille, de ma petite amie et bien sûr de ma fantastique équipe (Deceuninck-Quick Step, NDLR). Pour l'année prochaine, j'ai quatre grands objectifs: Liège-Bastogne-Liège, le contre-la-montre olympique à Tokyo, la course sur route de la Coupe du Monde et le Tour de Lombardie". "Succéder aux plus grands sportifs belges signifie beaucoup pour moi", a ajouté Remco Evenepoel qui refuse de ressentir la pression. "J'essaie de me concentrer sur ce que je dois faire." (Belga)