"Il y a cinq ans, on ne parlait jamais du hockey. Maintenant avec tous ces trophées, on est mis en avant et cela fait plaisir." "L'analyse de nos échecs, un staff extrêmement compétent et très complémentaire et beaucoup plus de professionnalisme, nous sommes devenus des athlètes à temps plein, tout cela fait la différence entre l'époque des finales perdues et celle des gagnées", a analysé le jeune Red Lion qui rêve maintenant d'or olympique. "La pression va être terrible. Un premier match contre les Pays-Bas et une poule très difficile ne sont pas un cadeau. Mais aux Jeux, de toute manière, il n'y a que de bonnes équipes." (Belga)

"Il y a cinq ans, on ne parlait jamais du hockey. Maintenant avec tous ces trophées, on est mis en avant et cela fait plaisir." "L'analyse de nos échecs, un staff extrêmement compétent et très complémentaire et beaucoup plus de professionnalisme, nous sommes devenus des athlètes à temps plein, tout cela fait la différence entre l'époque des finales perdues et celle des gagnées", a analysé le jeune Red Lion qui rêve maintenant d'or olympique. "La pression va être terrible. Un premier match contre les Pays-Bas et une poule très difficile ne sont pas un cadeau. Mais aux Jeux, de toute manière, il n'y a que de bonnes équipes." (Belga)