Premier à s'élancer sur le parcours du Centre de Kasai, le Ucclois, 20 ans, a manqué la porte 17 et touché deux autres des 25 portes (la numéro 14 et la numéro 20) au programme sur le parcours de 230m. Ce qui lui a coûté 54 secondes de pénalité pour un total de 152.94 secondes. Le meilleur slalom a été réalisé par l'Italien Giovanni de Gennaro, ex-champion du monde, en 90.92 avec un sans-faute. Le second run est prévu à 9h00. Le top 20, sur 24, au terme des deux runs disputés mercredi rejoint les demi-finales prévues vendredi (7h00, heure belge). La finale (à dix) est programmée le même jour (à 9h00). Médaillé de bronze à l'Euro U23 l'an dernier à Cracovie, Gabriel De Coster, 123e mondial, dispute ses premiers Jeux olympiques. Finalement, car après avoir manqué la sélection pour ces JO de très peu, Gabriel De Coster s'est retrouvé à Tokyo grâce au forfait de la Suède qui a offert un ticket pour la Belgique (décroché par Mathieu Doby). Son objectif était de rejoindre les demi-finales. (Belga)

Premier à s'élancer sur le parcours du Centre de Kasai, le Ucclois, 20 ans, a manqué la porte 17 et touché deux autres des 25 portes (la numéro 14 et la numéro 20) au programme sur le parcours de 230m. Ce qui lui a coûté 54 secondes de pénalité pour un total de 152.94 secondes. Le meilleur slalom a été réalisé par l'Italien Giovanni de Gennaro, ex-champion du monde, en 90.92 avec un sans-faute. Le second run est prévu à 9h00. Le top 20, sur 24, au terme des deux runs disputés mercredi rejoint les demi-finales prévues vendredi (7h00, heure belge). La finale (à dix) est programmée le même jour (à 9h00). Médaillé de bronze à l'Euro U23 l'an dernier à Cracovie, Gabriel De Coster, 123e mondial, dispute ses premiers Jeux olympiques. Finalement, car après avoir manqué la sélection pour ces JO de très peu, Gabriel De Coster s'est retrouvé à Tokyo grâce au forfait de la Suède qui a offert un ticket pour la Belgique (décroché par Mathieu Doby). Son objectif était de rejoindre les demi-finales. (Belga)