A moins d'un mois de la finale du circuit Ironman, le 13 octobre à Hawaï, Van Lierde a bouclé les 1,9 km de natation, 90 km à vélo et 21 km à pied, en 4h15:24, terminant à 5:34 de Von Berg (4h09:50), qui possède la double nationalité americano-belge mais court sous licence américaine. L'Italien Giulio Molinari a pris la 3e place (4h16:06). "Il faut admettre la supériorité de Rodolph aujourd'hui, mais la course s'est déroulée un peu comme je l'avais prévu. Je reviens d'un stage de troissemaines en altitude et j'avais les jambes un peu molles. C'est bon signe pour Hawaï, mais c'était un peu limite pour ici", a expliqué le lauréat du championnat du monde Ironman de 2013, qui s'est fait dérober son matériel de course à pied durant la nuit et a dû parer en dernière minute à cet inconvénient. "Le parcours à vélo est beaucoup plus agressifs par rapport à celui de l'Ironman en juin et je pense que le balisage en natation devrait être améliorée pour l'année prochaine, mais c'est toujours l'idéal de pouvoir prendre ses repères en course plutôt qu'à l'entraînement", selon Van Lierde. Chez les dames, la victoire est revenue à la Française Manon Genet en 4h46:29, devant la Suissesse Nina Derron (4h50:12) et sa compatriote Jeanne Collonge (4h55:10). (Belga)

A moins d'un mois de la finale du circuit Ironman, le 13 octobre à Hawaï, Van Lierde a bouclé les 1,9 km de natation, 90 km à vélo et 21 km à pied, en 4h15:24, terminant à 5:34 de Von Berg (4h09:50), qui possède la double nationalité americano-belge mais court sous licence américaine. L'Italien Giulio Molinari a pris la 3e place (4h16:06). "Il faut admettre la supériorité de Rodolph aujourd'hui, mais la course s'est déroulée un peu comme je l'avais prévu. Je reviens d'un stage de troissemaines en altitude et j'avais les jambes un peu molles. C'est bon signe pour Hawaï, mais c'était un peu limite pour ici", a expliqué le lauréat du championnat du monde Ironman de 2013, qui s'est fait dérober son matériel de course à pied durant la nuit et a dû parer en dernière minute à cet inconvénient. "Le parcours à vélo est beaucoup plus agressifs par rapport à celui de l'Ironman en juin et je pense que le balisage en natation devrait être améliorée pour l'année prochaine, mais c'est toujours l'idéal de pouvoir prendre ses repères en course plutôt qu'à l'entraînement", selon Van Lierde. Chez les dames, la victoire est revenue à la Française Manon Genet en 4h46:29, devant la Suissesse Nina Derron (4h50:12) et sa compatriote Jeanne Collonge (4h55:10). (Belga)