Avec 20% des suffrages exprimés, vous êtes plébiscité comme le meilleur consultant du pays. Devant Mbaye Leye et Alex Teklak. Un beau trio, qui valide autant de façons de voir le métier. C'est quoi la patte de Fred Waseige ?

La sincérité à fond. Ce que je dis à l'antenne, c'est ce que je pense au plus profond de moi-même. Partant du principe qu'on est tous le con de quelqu'un et qu'on ne fait qu'un seul passage sur Terre, j'essaie de ne pas trop réfléchir. Les gens qui ont voté pour moi, c'est à eux que je m'adresse. Et puis, je crois que ne faisant pas trop partie du milieu, j'ai zéro censure. Plus que jamais pour moi, le football est un jeu, mais surtout, c'est un sentiment. Mon modèle, c'était Roger Laboureur. Parce qu'il parlait du coeur aux coeurs. On peut dire de moi que je suis nul en tactique, c'est possible. Mais pour moi, la télé est un spectacle. Je ne suis pas là pour récolter les lauriers, pour qu'on me dise que je suis le meilleur. Si je peux faire passer une émotion, c'est déjà beaucoup.

Comment se passe la préparation d'un match de Premier League ou de Bundesliga, voire des Diables rouges ?

Des matches, je peux en commenter jusqu'à cent sur une saison. Ce qui me tient éveillé, c'est ce petit frisson quand on me dit dans le casque : "Antenne dans dix secondes". C'est merveilleux. Que je parle à dix personnes ou à 10.000, c'est la même exaltation. Il y a quelques semaines, j'ai fait Southampton-Bournemouth en Premier League. Ce genre de match, je le prépare encore dix fois plus. Je peux passer trois heures à chercher des anecdotes à raconter pour avoir la chance de pouvoir apprendre quelque chose aux gens.

Et sur le fond, être reconnu comme le meilleur dans son domaine, ça doit forcément faire quelque chose non ?

Ça fera surtout plaisir à ma mère. Je sais qu'elle est très sensible à tout ça. Je ne vais pas l'appeler pour lui dire, ce serait un peu bizarre, mais j'espère vraiment qu'elle va tomber dessus. Qu'on va l'appeler pour lui annoncer la nouvelle. Dans la foulée, si tout va bien, elle devrait me sonner pour me féliciter. Qu'est-ce qu'il y a de plus beau que de pouvoir encore faire plaisir à sa mère à mon âge ? Après, évidemment, je vous mentirais si je vous disais que cela ne me faisait pas hyper plaisir d'être plébiscité. Évidemment que je sais que cela ne fait pas de moi le meilleur consultant, mais cela tend à prouver sans doute que je donne en tout cas le meilleur de moi-même. C'est déjà pas mal je trouve.

Avec 20% des suffrages exprimés, vous êtes plébiscité comme le meilleur consultant du pays. Devant Mbaye Leye et Alex Teklak. Un beau trio, qui valide autant de façons de voir le métier. C'est quoi la patte de Fred Waseige ?La sincérité à fond. Ce que je dis à l'antenne, c'est ce que je pense au plus profond de moi-même. Partant du principe qu'on est tous le con de quelqu'un et qu'on ne fait qu'un seul passage sur Terre, j'essaie de ne pas trop réfléchir. Les gens qui ont voté pour moi, c'est à eux que je m'adresse. Et puis, je crois que ne faisant pas trop partie du milieu, j'ai zéro censure. Plus que jamais pour moi, le football est un jeu, mais surtout, c'est un sentiment. Mon modèle, c'était Roger Laboureur. Parce qu'il parlait du coeur aux coeurs. On peut dire de moi que je suis nul en tactique, c'est possible. Mais pour moi, la télé est un spectacle. Je ne suis pas là pour récolter les lauriers, pour qu'on me dise que je suis le meilleur. Si je peux faire passer une émotion, c'est déjà beaucoup.Comment se passe la préparation d'un match de Premier League ou de Bundesliga, voire des Diables rouges ?Des matches, je peux en commenter jusqu'à cent sur une saison. Ce qui me tient éveillé, c'est ce petit frisson quand on me dit dans le casque : "Antenne dans dix secondes". C'est merveilleux. Que je parle à dix personnes ou à 10.000, c'est la même exaltation. Il y a quelques semaines, j'ai fait Southampton-Bournemouth en Premier League. Ce genre de match, je le prépare encore dix fois plus. Je peux passer trois heures à chercher des anecdotes à raconter pour avoir la chance de pouvoir apprendre quelque chose aux gens. Et sur le fond, être reconnu comme le meilleur dans son domaine, ça doit forcément faire quelque chose non ?Ça fera surtout plaisir à ma mère. Je sais qu'elle est très sensible à tout ça. Je ne vais pas l'appeler pour lui dire, ce serait un peu bizarre, mais j'espère vraiment qu'elle va tomber dessus. Qu'on va l'appeler pour lui annoncer la nouvelle. Dans la foulée, si tout va bien, elle devrait me sonner pour me féliciter. Qu'est-ce qu'il y a de plus beau que de pouvoir encore faire plaisir à sa mère à mon âge ? Après, évidemment, je vous mentirais si je vous disais que cela ne me faisait pas hyper plaisir d'être plébiscité. Évidemment que je sais que cela ne fait pas de moi le meilleur consultant, mais cela tend à prouver sans doute que je donne en tout cas le meilleur de moi-même. C'est déjà pas mal je trouve.