Une performance confirmée sur 200 m avec un record personnel sur 200 m au meeting Ligue de Diamant de Paris le 28 août (19.79). Troisième des Mondiaux de Doha en 2019 sur 400 m, où il dispose d'un record personnel de 43.64, et champion du monde du 4X400m la même année, le Texan de 26 ans désormais installé à Phoenix en Arizona a une ambition bien précise. "Je veux devenir le coureur le plus rapide sur 100 m, sur 200 m et sur 400 m", a calmement déclaré lundi à Bruxelles Kerley qui a pris la décision de s'aligner sur 100 m aux sélections américaines pour les JO de Tokyo dix jours avant celles-ci. "Mon entraîneur m'a dit que c'était possible de me qualifier, donc il m'a dit d'y aller." Kerley ne se donne pas de timing pour atteindre son objectif. "On ne sait jamais ce qui va se passer. Mais je m'entraîne tous les jours pour y arriver. Je vais continuer à faire ce que j'ai à faire. Je veux devenir un des plus grands coureurs de tous les temps. Usain Bolt est une légende. C'est un grand frère. Je veux m'en approcher, je veux devenir une légende juste comme lui." Fred Kerley s'alignera vendredi sur 100 mètres où il aura notamment son compatriote Trayvon Bromell, l'homme le plus rapide de l'année sur la distance (9.77) et 7e performeur mondial de tous les temps, comme adversaire. (Belga)

Une performance confirmée sur 200 m avec un record personnel sur 200 m au meeting Ligue de Diamant de Paris le 28 août (19.79). Troisième des Mondiaux de Doha en 2019 sur 400 m, où il dispose d'un record personnel de 43.64, et champion du monde du 4X400m la même année, le Texan de 26 ans désormais installé à Phoenix en Arizona a une ambition bien précise. "Je veux devenir le coureur le plus rapide sur 100 m, sur 200 m et sur 400 m", a calmement déclaré lundi à Bruxelles Kerley qui a pris la décision de s'aligner sur 100 m aux sélections américaines pour les JO de Tokyo dix jours avant celles-ci. "Mon entraîneur m'a dit que c'était possible de me qualifier, donc il m'a dit d'y aller." Kerley ne se donne pas de timing pour atteindre son objectif. "On ne sait jamais ce qui va se passer. Mais je m'entraîne tous les jours pour y arriver. Je vais continuer à faire ce que j'ai à faire. Je veux devenir un des plus grands coureurs de tous les temps. Usain Bolt est une légende. C'est un grand frère. Je veux m'en approcher, je veux devenir une légende juste comme lui." Fred Kerley s'alignera vendredi sur 100 mètres où il aura notamment son compatriote Trayvon Bromell, l'homme le plus rapide de l'année sur la distance (9.77) et 7e performeur mondial de tous les temps, comme adversaire. (Belga)