"Je suis heureux de pouvoir à nouveau être sur le bord du terrain à côté de Gert. Je vais continuer à apporter ma contribution, au service du T1. Je suis également heureux de travailler à nouveau avec Hugo Broos (depuis le 1er mars directeur sportif du KV Ostende, ndlr), j'ai longtemps joué avec lui au Club Bruges."

Van der Elst croit que le KVO a un bel avenir devant lui avec le nouveau staff. "Gert sent bien le jeu, tout le monde à pu le voir. Il a une très bonne analyse et peut donc traduire cela sur le terrain. Il a aussi un très bon contact avec les joueurs. Gert a énormément de qualités pour réussir ici, je crois en lui à 200% même si nous savons qu'il y aura des moments difficiles."

Van der Elst a désormais renoncé à l'ambition de devenir entraîneur principal. "J'ai fermé ce chapitre. Si je peux continuer à faire mon boulot aux côtés de Gert comme ces deux dernières années, cela me va. J'ai aussi l'ambition d'être le meilleur dans mon rôle d'adjoint. Ce rôle dans l'ombre correspond mieux à ma personnalité", a conclu Van der Elst.

"Je suis heureux de pouvoir à nouveau être sur le bord du terrain à côté de Gert. Je vais continuer à apporter ma contribution, au service du T1. Je suis également heureux de travailler à nouveau avec Hugo Broos (depuis le 1er mars directeur sportif du KV Ostende, ndlr), j'ai longtemps joué avec lui au Club Bruges." Van der Elst croit que le KVO a un bel avenir devant lui avec le nouveau staff. "Gert sent bien le jeu, tout le monde à pu le voir. Il a une très bonne analyse et peut donc traduire cela sur le terrain. Il a aussi un très bon contact avec les joueurs. Gert a énormément de qualités pour réussir ici, je crois en lui à 200% même si nous savons qu'il y aura des moments difficiles." Van der Elst a désormais renoncé à l'ambition de devenir entraîneur principal. "J'ai fermé ce chapitre. Si je peux continuer à faire mon boulot aux côtés de Gert comme ces deux dernières années, cela me va. J'ai aussi l'ambition d'être le meilleur dans mon rôle d'adjoint. Ce rôle dans l'ombre correspond mieux à ma personnalité", a conclu Van der Elst.