"Le Standard de Liège et Bruno Venanzi ont mis un terme à leur négociation avec Monsieur Fornieri pour un partage du capital de la S.A. Standard de Liège. Avec plus de 99% des actions du club, Bruno Venanzi en reste l'actionnaire majoritaire et le Président", a communiqué le Standard.

Le 3 août dernier, le Standard avait annoncé que François Fornieri, le fondateur de la société pharmaceutique Mithra, sponsor du club depuis plusieurs années, entrait au capital du Standard de Liège et en devenait le coadministrateur délégué avec Bruno Venanzi, qui en reste le président. Il devait également intégrer le capital de la S.A. Immobilière Standard de Liège, chargée de faciliter la rénovation du stade.

Une entrée au sein du capital qui aurait pu permettre de soulager les finances du club. En effet, le Standard avait dû passer par la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) afin obtenir sa licence pour le football professionnel.

Venanzi est l'actionnaire majoritaire du Standard depuis juin 2015, après avoir racheté le club à Roland Duchâtelet, dont il était le vice-président depuis novembre 2014.

"Le Standard de Liège et Bruno Venanzi ont mis un terme à leur négociation avec Monsieur Fornieri pour un partage du capital de la S.A. Standard de Liège. Avec plus de 99% des actions du club, Bruno Venanzi en reste l'actionnaire majoritaire et le Président", a communiqué le Standard.Le 3 août dernier, le Standard avait annoncé que François Fornieri, le fondateur de la société pharmaceutique Mithra, sponsor du club depuis plusieurs années, entrait au capital du Standard de Liège et en devenait le coadministrateur délégué avec Bruno Venanzi, qui en reste le président. Il devait également intégrer le capital de la S.A. Immobilière Standard de Liège, chargée de faciliter la rénovation du stade. Une entrée au sein du capital qui aurait pu permettre de soulager les finances du club. En effet, le Standard avait dû passer par la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) afin obtenir sa licence pour le football professionnel. Venanzi est l'actionnaire majoritaire du Standard depuis juin 2015, après avoir racheté le club à Roland Duchâtelet, dont il était le vice-président depuis novembre 2014.