Yves Vanderhaeghe, immédiatement après votre licenciement, vous avez dit que vous aimeriez bien tenter une aventure à l'étranger.

Vanderhaeghe :"Oui, nous verrons. Tout comme Francky, je n'ai pas mon propre agent, mais il y aura j'imagine bien des représentants de clubs qui nous proposeront un travail ici et là, non ?"

Dury :"Comment pensez-vous que tous ces entraîneurs étrangers viennent ici ? Leurs profils ne sont sûrement pas examinés par les clubs ? Comment Blessin s'est-il retrouvé à Ostende ? Par l'intermédiaire d'un agent également ?"

Etes-vous sûr de ce que vous dites ? Le CEO d'Ostende, Gauthier Ganaye, affirme qu'il a déjà établi une liste de successeurs possibles de Blessin, des entraîneurs ayant le même profil.

Dury :"Blessin, sixième avec Ostende, mais entraîneur de l'année. Et comment se porte Ostende cette saison ? Je n'en dirai pas plus à ce sujet."

Vanderhaeghe :"Moins de qualité, c'est moins de points. Je veux aussi dire un mot sur Elsner, qui m'a remplacé à Courtrai. Il a seulement gagné deux matchs sur dix ! Et un de plus grâce à une intervention de l'entraîneur adjoint et de Julien De Sart. Je veux juste dire que tous ces grands hommes... Il suffit de leur demander ici, à quatre heures de l'après-midi, à Balthazar. (rires) Mais maintenant je ressemble trop à Calimero et je ne veux pas ça."

Dury :"La Belgique a trop peu de respect pour ses entraîneurs nationaux. On ne peut pas le nier. Lorsque Clement a quitté le Club, j'ai lu les critiques selon lesquelles il n'avait pas été réussi à se réinventer. Je trouve ça terrible. Mais cela aurait pu être pire. Après la première interview d'Alfred Schreuder, un journaliste a écrit : "cela aurait pu durer des heures"... Alors que tout le monde devrait tirer son chapeau à Clément ! Mais il est Belge."

Qui sera champion ?

Vanderhaeghe : "Je pense toujours que ce sera le FC Bruges. Mais l'Union continue de s'inscrire dans la durée. Ils ont beaucoup d'audace et d'efficacité."

Dury : "Profondeur, conservation du ballon, des attaquants orientés vers le but... Un système parfait pour FeliceMazzu."

Vanderhaeghe : "Chapeau en effet. Mais attention, Je ne dis pas qu'ils ne peuvent pas continuer sur cette lancée en Play-off 1."

(Frank Buyse)

Lire l'interview complète en néerlandais sur Kw.be

Yves Vanderhaeghe, immédiatement après votre licenciement, vous avez dit que vous aimeriez bien tenter une aventure à l'étranger.Vanderhaeghe :"Oui, nous verrons. Tout comme Francky, je n'ai pas mon propre agent, mais il y aura j'imagine bien des représentants de clubs qui nous proposeront un travail ici et là, non ?"Dury :"Comment pensez-vous que tous ces entraîneurs étrangers viennent ici ? Leurs profils ne sont sûrement pas examinés par les clubs ? Comment Blessin s'est-il retrouvé à Ostende ? Par l'intermédiaire d'un agent également ?"Etes-vous sûr de ce que vous dites ? Le CEO d'Ostende, Gauthier Ganaye, affirme qu'il a déjà établi une liste de successeurs possibles de Blessin, des entraîneurs ayant le même profil.Dury :"Blessin, sixième avec Ostende, mais entraîneur de l'année. Et comment se porte Ostende cette saison ? Je n'en dirai pas plus à ce sujet."Vanderhaeghe :"Moins de qualité, c'est moins de points. Je veux aussi dire un mot sur Elsner, qui m'a remplacé à Courtrai. Il a seulement gagné deux matchs sur dix ! Et un de plus grâce à une intervention de l'entraîneur adjoint et de Julien De Sart. Je veux juste dire que tous ces grands hommes... Il suffit de leur demander ici, à quatre heures de l'après-midi, à Balthazar. (rires) Mais maintenant je ressemble trop à Calimero et je ne veux pas ça."Dury :"La Belgique a trop peu de respect pour ses entraîneurs nationaux. On ne peut pas le nier. Lorsque Clement a quitté le Club, j'ai lu les critiques selon lesquelles il n'avait pas été réussi à se réinventer. Je trouve ça terrible. Mais cela aurait pu être pire. Après la première interview d'Alfred Schreuder, un journaliste a écrit : "cela aurait pu durer des heures"... Alors que tout le monde devrait tirer son chapeau à Clément ! Mais il est Belge."Qui sera champion ?Vanderhaeghe : "Je pense toujours que ce sera le FC Bruges. Mais l'Union continue de s'inscrire dans la durée. Ils ont beaucoup d'audace et d'efficacité."Dury : "Profondeur, conservation du ballon, des attaquants orientés vers le but... Un système parfait pour FeliceMazzu."Vanderhaeghe : "Chapeau en effet. Mais attention, Je ne dis pas qu'ils ne peuvent pas continuer sur cette lancée en Play-off 1."(Frank Buyse)Lire l'interview complète en néerlandais sur Kw.be