Après la défaite 2-1 dans le derby anversois, où le Beerschot s'est senti floué par l'arbitrage, Francis Vrancken avait remis en cause l'intégrité de l'arbitre Nathan Verboomen. Le président des 'Rats' avait confié avoir reçu des informations disant que M.Verboomen travaille pour l'entreprise 6D Sports Nutrition, dont l'Antwerp est client. Dans la foulée, le Parquet de l'URBSFA avait communiqué que Vrancken serait convoqué devant le Comité disciplinaire pour "des déclarations publiques non fondées qui jettent à tort le doute sur l'intégrité de l'arbitre".

Mardi, le Comité disciplinaire s'est penché sur le dossier et a décidé de ne pas sanctionner le président du Beerschot. "M.Vrancken a simplement exercé son droit à la liberté d'expression, sans proférer d'insultes à l'encontre de l'arbitre, des officiels du match ou de la fédération de football. Le Comité disciplinaire considère donc que les faits ne sont pas suffisamment prouvés", peut-on lire dans la motivation du jugement. Dernier en D1A avec 16 points à l'issue de la phase classique, le Beerschot évoluera en D1B la saison prochaine.

Après la défaite 2-1 dans le derby anversois, où le Beerschot s'est senti floué par l'arbitrage, Francis Vrancken avait remis en cause l'intégrité de l'arbitre Nathan Verboomen. Le président des 'Rats' avait confié avoir reçu des informations disant que M.Verboomen travaille pour l'entreprise 6D Sports Nutrition, dont l'Antwerp est client. Dans la foulée, le Parquet de l'URBSFA avait communiqué que Vrancken serait convoqué devant le Comité disciplinaire pour "des déclarations publiques non fondées qui jettent à tort le doute sur l'intégrité de l'arbitre". Mardi, le Comité disciplinaire s'est penché sur le dossier et a décidé de ne pas sanctionner le président du Beerschot. "M.Vrancken a simplement exercé son droit à la liberté d'expression, sans proférer d'insultes à l'encontre de l'arbitre, des officiels du match ou de la fédération de football. Le Comité disciplinaire considère donc que les faits ne sont pas suffisamment prouvés", peut-on lire dans la motivation du jugement. Dernier en D1A avec 16 points à l'issue de la phase classique, le Beerschot évoluera en D1B la saison prochaine.